Biodiversité : la protection des espèces rares en voie de disparition préconisée au Sud-Kivu

Bukavu, le 12 mai 2024 (ACP).– La protection des espèces rares en voie de disparition, tels que les gorilles de plaine  dans le parc national de Kahuzi-Biega (PNKB), au Sud-Kivu (Est de la RDC), a été préconisée  samedi, par la société civile environnementale, au cours d’une cérémonie à Bukavu.

«Le parc national de Kahuzi-Biega avec ses espèces rares et endémiques tels que les gorilles de plaines qui risquent de disparaitre au regard de multiples menaces.  Les services étatiques doivent s’activer pour protéger et sauvegarder ces espèces en voie d’extinction », a indiqué Josué HarunaSefu, président de la société civile environnementale du Sud-Kivu, à l’occasion de la journée mondiale des espèces menacées.

« Nous  demandons à l’Etat congolais de prendre toutes les dispositions face aux destructeurs de l’environnement », a-t-il recommandé.

Par ailleurs, cet expert en environnement a fait savoir que des  présumés braconniers  ont été dernièrement  arrêtés et mis à la disposition de la justice à Bukavu et d’autres à Uvira avec les petits des gorilles et des singes saisis auprès des particuliers.

Une étude de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) fait état d’au moins 27.000 espèces animales et végétales qui sont sur la liste rouge des espèces menacées  d’extinction à travers le monde, a noté M. HarunaSefu.

La journée mondiale des espèces menacées est célébrée le 11 mai de chaque année, pour sensibiliser le monde scientifique et le grand public à ce constat inquiétant. ACP/KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet