Nord-Kivu : les végétaux produisent de l’oxygène pour l’homme   (un chercheur)


Goma, 13 mai 2024 (ACP).-
Les végétaux produisent de l’oxygène pour l’homme et constituent une source de vie pour la province du Nord-Kivu,   dans l’Est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris lundi à Goma d’un chercheur en sociologie de l’environnement, lors d’une sensibilisation des militants pour la justice climatique.

 « Les végétaux constituent une source de vie pour notre province du Nord-Kivu, car ils contribuent à un pourcentage élevé de nourriture que nous mangeons et produisent de l’oxygène que nous respirons. Mais l’homme congolais continue d’exercer une pression sur les végétaux », a déclaré Emmanuel Ndimwiza, chercheur en sociologie de l’environnement,  à l’occasion de la journée internationale de la santé des végétaux, célébrée le 12 mai de chaque année.

« Proclamée par l’Organisation des Nations Unies (ONU) comme journée internationale de la santé des végétaux, le 12 mai doit permettre aux militants pour la justice climatique de sensibiliser la communauté internationale et de mettre en relief l’importance que revêt la santé des végétaux sur l’existence de l’homme », a-t-il ajouté.

Ce sociologue a, par ailleurs, soutenu que les végétaux ont une importance capitale pour la vie sur la terre puisqu’ils sont à la base de la chaîne alimentaire et des écosystèmes.

Pour M. Ndimwiza, qui expliquait aux écologistes l’importance de la santé des végétaux en milieu rural et urbain, a fait savoir que ceux-ci jouent le rôle de la capture de l’énergie du soleil y compris la transformation en énergie assimilable par les autres organismes vivants.

Cependant, a-t-il fait savoir, jusqu’aujourd’hui « les espèces nuisibles envahissantes sont l’un des principaux facteurs de perte de biodiversité et menacent le fragile tissu qui assure la vie sur notre planète ».

Il a insisté sur l’implication de son organisation dans la sensibilisation et la défense des végétaux à travers les activités communautaires organisées deux fois la semaine,  dans les différents espaces à protéger dans la  commune de Karisimbi.

Pour lui, il est essentiel de protéger la santé des végétaux en encourageant l’utilisation des pratiques écologiques telles que la lutte intégrée contre les organismes nuisibles.

Il a, à cet effet, recommandé à l’opinion tant nationale qu’internationale que la Journée internationale de la santé des végétaux pour l’année 2024, sous le thème « Santé des végétaux, innocuité du commerce et technologie numérique », soit une occasion d’alerter le monde entier sur la dégradation des écosystèmes marins et des végétaux. La Journée internationale de la santé des végétaux 2024 vise à sensibiliser le public et à inciter chacun à agir pour préserver la santé des végétaux et garantir la sécurité sanitaire des aliments et l’innocuité du commerce en vue d’assurer la durabilité des économies et des moyens de subsistance. ACP/KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet