Tshopo : mise en œuvre d’une  stratégie-cadre nationale REDD+ en territoire pilote de Banalia

Banalia,  18 mars 2024 (ACP).-  Une nouvelle stratégie-cadre nationale REDD+ (Réduction des émissions de gaz à effet de serre dues à la déforestation et à la dégradation) a été mise en œuvre dans le territoire pilote de Banalia, province de la Tshopo, dans le Nord-est de la République démocratique du Congo, au cours d’une assemblée organisée samedi dernier, a appris lundi l’ACP de source administrative locale.

« Cette nouvelle orientation stratégique du gouvernement vise à lutter contre les moteurs de déforestation et de dégradation forestière en adoptant une démarche fondée sur l’exploitation des forêts selon les modes de gestion durable qui intègrent la préservation et la valorisation des ressources forestières », a dit  Maurice Matanda, directeur des inventaires et aménagement national (DIAF).

« Cette démarche devrait contribuer à la lutte contre le changement climatique mais aussi au développement durable de la RDC », a-t-il indiqué.

 Selon lui, ce programme de gestion durable des forêts dont le territoire de Banalia est prioritaire a été formulé en tant que programme sectoriel forestier du plan d’investissement REDD+. 

L’objectif global est de créer les conditions d’une gestion plus durable des forêts en RDC,  agissant ainsi à travers six composantes thématiques que sont la bonne gouvernance, une première politique forestière des bois artisanale, une meilleure gestion des forêts congolaises, la gestion durable des forêts, des concessions forestières légales et le renforcement des capacités.

A la fin de cette rencontre, l’administrateur du territoire a.i. de Banalia, Gilbert Akpamba a procédé à l’installation du comité local de la mise en œuvre dudit programme constitué de 23 personnes dont lui-même qui en est le président. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet