Commerce extérieur : la tonne du cobalt augmente de 0,14% sur les marchés internationaux

Kinshasa, 11 Mars 2024 (ACP)-. Le prix de la tonne du cobalt, produit d’exportation de la République démocratique du Congo accuse une hausse de 0,14% sur les marchés internationaux, en se négociant à 27.963 USD, la semaine du 11 au 16 mars contre 27 925,75 USD la semaine avant, a-t-on appris, lundi d’un communiqué.  « Le prix du cobalt connait une hausse sur les marchés internationaux, au cours de la période du 11 au 16 mars 2024, en se négociant à 27 963, 00 dollars américains contre 27 925,75 dollars américains, soit une augmentation de 0,14% la tonne », a-t-on lu dans le communiqué de la Commission nationale des mercuriales du ministère du Commerce extérieur. Selon la même source, plusieurs autres produits à savoir le cuivre, le zinc, l’or, l’argent et le tantale connaissent également une hausse de prix sur ces marchés, au cours de la période sous examen, en se négociant respectivement à 8 417,70 dollars américains contre 8 406,45 USD, soit une hausse de 0,13%, la tonne ; 2 399,95 USD contre 2 364,75 USD, soit une ajoute de 1,49% la tonne ; 67,27USD contre 65,62 USD, soit une hausse de 2,51% le gramme; 0,75 USD contre 0,74 USD, soit une augmentation de 1,35% le gramme et 234,20 USD contre 230,80 USD, soit une hausse de 1,47% le kilogramme. Par contre, l’ étain connaît une baisse de prix sur les marchés internationaux, au cours de la même période, en se négociant à 26 720,00 USD contre 27 597,00 USD, soit un recul de 3,17% la tonne.

Trois produits agricoles en hausses sur les marchés internationaux

Par ailleurs, les produits agricoles tels que le café robusta, le café arabica et le cacao connaissent une hausse de prix sur les marchés internationaux et se négocient respectivement à 3,25 USD contre 2,96 USD, soit une augmentation de 9,80% ; 3,14 USD contre 2,98 USD,  soit une hausse de 5,37% et 3,75 USD contre 3,16 USD, soit une ajoute de 18,67% le kilogramme. Par contre, six(6) autres produits restent stables au cours de la période sous-examen. Il s’agit d’autres produits agricoles et menus forestiers tels que le caoutchouc, la papaïne, les écorces de quinquina, la poudre de totaquina, le sel de quinine et la rauwolfia. Selon le ministère du Commerce extérieur, la hausse, la baisse et la stabilité des produits miniers marchands, agricoles et menus forestiers sont tributaires de l’offre et de la demande sur les marchés internationaux et de la chaîne d’approvisionnement. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet