Haut-Uélé : 4,7 milliards USD d’impôt et de redevance payés par une entreprise minière

Durba, 21 mars 2024 (ACP).- 4,7 milliards des dollars américains ont été payés jusqu’à ce jour au titre d’impôts et redevance par une entreprise minière, a annoncé mercredi  son Directeur général, au cours d’une conférence de presse à Durba, dans la province du Haut-Uélé, au Nord-est de la République démocratique du Congo.

« Nous avons opéré jusqu’à ce jour, un investissement bénéfique  au profit de la RDC sous forme de redevances, d’impôts, de dividendes ainsi que de paiements aux fournisseurs locaux qui s’élève aujourd’hui à 4.7 milliards », a déclaré Mark Bristow, directeur général de Barrick corporation.

« Mon entreprise contribue également au développement du pays par la mise en œuvre des projets communautaires lesquels sont soutenus par le fonds de développement communautaire de Kibali via le département social à hauteur de 0.3 % du chiffre d’affaire », a-t-il ajouté.

 Ces projets se poursuivent avec plus de 44 nouveaux lancés depuis 2023, a fait savoir Mark Bristow qui a soutenu que, Barrick corporation a lancé un nouveau cahier des charges de la mine, financé par Kibali à hauteur de 8.9 millions USD sur cinq ans. Dans ce cadre, 11 projets sont lancés dont sept sont en cours de finition. Et de rassurer qu’ils poursuivent également leur soutien à la biodiversité avec des plans en cours pour introduire des rhinocéros blancs supplémentaires dans le Parc national de la Garamba.

Tous ces investissements, a-t-il dit, prouvent que son entreprise est leader aussi en matière d’automatisation et un véritable modèle pour l’exploitation minière en Afrique. En tant que partenaire de longue date de la République démocratique du Congo (RDC). Etant construite dans le nord-est du pays, Kibali a ouvert une nouvelle frontière minière, et ce faisant, promouvant également le développement d’une économie locale florissante.

Répondant à une question des journalistes sur l’application de la sous-traitance telle qu’exigent les lois de la RDC par le biais de l’ARSP (Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé),  Mark Bristow a tenu à faire une mise au point tout en reconnaissant que l’ARSP a initié des séances de travail à Kinshasa qui ont abouti à un protocole. A cet effet, le DG de Barrick a laissé entendre que, s’il y a une occasion de donner de l’emploi à un Congolais, créer des millionnaires Congolais, il n’hésitera point.

Il a, toutefois, souligné que Kibali a aidé plusieurs jeunes congolais qui sont devenus aujourd’hui de très grands sous-traitants avec de chiffres très palpables. C’est le cas de IOB du jeune entrepreneur Feni, MD Service de Didi Mudogo et tant d’autres.

« Mon entreprise respecte la loi sur la sous-traitance avant même que celle-ci soit plus vulgarisée », a dit le directeur général de Barrick

Evoquant le cas d’effondrement du pont Kibali sur la route Nationale 26 axe Durba-Isiro, Kibali, il a affirmé que son entreprise s’est engagé à construire ensemble avec le gouvernement ce point d’importance capitale et que les discussions sont en cours au ministère des Mines, Infrastructures et travaux publics et le président de Dotation Kibali, directeur RAOUL Sadi enfin de trouver une solution durable.  ACP/C.L

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet