Kasaï Oriental : le pont jeté sur la rivière Nkatshia bientôt opérationnel

Miabi, 26 janvier 2024 (ACP).- Les travaux de montage du pont métallique jeté sur la rivière Nkatshia, entre les villages de Bakwa Nsambwa et Bakwa Nkamba, dans le groupement de Bakwa Nsumba, secteur de Movo Nkatshia, territoire de Miabi, province du Kasaï-Oriental au centre de la République Démocratique du Congo, sont presqu’à la fin, a appris l’ACP vendredi  des sources administratives.

« Cet ouvrage long de 48,8m sur 4,2m de largeur, avec  une capacité de 45 tonnes d’ une durée de vie moyenne de cent ans, est jeté sur la rivière Nkatshia, entre les villages de Bakwa Nsambwa et Bakwa Nkamba, dans le groupement de Bakwa Nsumba, Et il sera remis bientôt aux bénéficiaires pour la bonne circulation », a indiqué l’Ir Paul Lubaci de la brigade 803 de l’Office de routes,

« Dans le cadre des travaux que nous effectuons ici, c’est un pont matière de type triple simple avec trois filets de panneaux. C’est un pont modulaire métallique Contrairement au pont en béton armé, ce pont est construit par module. Nous avons des éléments simples qu’on attache pour former un module. Les travaux consistent en fait, à assembler les éléments à pousser sur les deux culés de la rive droite vers la rive gauche », a-t-il fait savoir, tout en précisant que les travaux de montage sont presqu’à la fin, avant le placement de deux dalles d’accès et les murs de garde grève.  

« Je remercie le Président Félix Tshisekedi pour cette réalisation, car beaucoup de gens ont perdu la vie dans cette rivière de Nkatshia. Les deux villages étaient complètement séparés. Le pont est presque fini, nous n’aurons plus la difficulté pour traverser. Merci beaucoup ! Que Dieu le bénisse pour qu’il continue sur cette lancée », s’est exprimé  vivement M. Patemba, habitant de Bakwa Nkamba.  

La construction de ce pont métallique sur la rivière Nkatshia, est une réponse favorable aux cris de détresse des habitants de cette partie du pays qui sont obligés de marcher dans l’eau pour traverser, suite à la vétusté de l’ancien pont daté de l’époque coloniale, qui a été emporté par les eaux.

La date précise de la remise du pont aux usagers n’a pas été révélée à l’ACP, alors que les populations de deux rives se montrent impatientes et veulent voir la communication être rétablie en vue des échanges commerciaux notamment. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet