Kasaï-Oriental : l’OVD déterminé à juguler les têtes d’érosions à Mbujimayi

Mbujimayi, 30 janvier 2024 (ACP).- La direction provinciale de l’Office de voirie et drainage (OVD) au Kasaï Oriental, centre de la République démocratique du Congo, se dit déterminer à juguler les têtes d’érosions qui menacent des ouvrages construits dans la ville de Mbujimayi, grâce au financement du gouvernement, a appris l’ACP mardi des sources administratives.

« Il y a même un réseau de drainage qui a jugulé beaucoup de têtes d’érosions dans les principaux sites érosifs qui ont été maîtrisés sur la ville dont le ravin Tshiamba qui menaçait de couper en deux la RN1 vers le pont Lubilanji, les sites Bobo, Kajiba, Hollandais, Kalonji et Kalenda Mudishi. Nous avons fait tout un réseau de terminage là-bas pour stabiliser le quartier Kalenda Mudishi », a indiqué M. Jean-Félix Mutombo, chef de service ttechnique de l’OVD au Kasaï Oriental. 

Il a reconnu qu’avec l’avènement du régime Tshisekedi, il y a une volonté réelle dans le financement des travaux de lutte contre les ravins qui quadrillent la ville de Mbujimayi, chef-lieu de la province du Kasaï Oriental où au-delà des travaux de sauvegarde, l’OVD construit aussi les ouvrages d’assainissement pour faciliter le drainage des eaux des pluies vers les exutoires.

« Pour le moment, on n’a pas d’activités directement à part ce que nous sommes en train de faire avec les entreprises qui nous accompagnent. Par exemple avec Safrimex, nous sommes en train de rétablir l’avenue Mgr Nkongolo sur son tronçon du rond-point Kalala wa Nkata vers le rond-point Tshiombela. Il y a aussi les travaux que nous sommes en train d’exécuter sur le site Mulamba wa Mpoyi. Là, nous travaillons avec l’entreprise CGCD mais je peux vous dire que ça fait plus de cinq, six mois  que l’entreprise est à court de financement d’argent. Le plaidoyer et le lobbying sont faits pour que le gouvernement puisse libérer les moyens pour que les travaux puissent évoluer sinon ça risque d’être une catastrophe si on ne finit pas ce qu’on avait commencé », a dit Ir Jean-Félix Mutombo.

Dans le cadre des projets de construction des routes urbaines, les entreprises attributaires avec le concours de l’OVD ont réussi à juguler des têtes d’érosions qui menaçaient  certaines artères principales  de cette métropole, apprend-t-on.  

ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet