Kasaï-Oriental : organisation d’une matinée fiscale sur les états financiers à Mbuji-Mayi

Mbujimayi, 26 janvier 2024 (ACP).- Cinquante opérateurs économiques de la ville de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï Oriental, au centre de la République démocratique du Congo, ont été sensibilisés vendredi lors d’une matinée fiscale, sur l’outil qui permet d’évaluer les progrès a savoir  la comptabilité et les dispositions des lois qui régissent les affaires .

« Cette manifestation, c’est pour nous sensibiliser, pour nous mobiliser sur certaines dispositions de la loi qui risquent demain, si ce n’est pas appliqué, de nous poser des problèmes. Quand vous faites les affaires, c’est savoir à la fin de chaque année, si vous progressez ou si vous régressez. Et l’outil qui permet de vous évaluer, c’est la comptabilité. Dans chaque entreprise, il y a un comptable qui chaque année, vous montre si vous êtes en train de gagner l’argent ou vous êtes en train de perdre », a tenu à rappeler à l’assistance Dominique Ilunga N’Kashama, directeur provincial de la FEC au Kasaï Oriental.

Il a insisté sur le fait que des pénalités peuvent être infligées à tout opérateur économique qui ne comprend pas l’importance de la tenue d’une bonne comptabilité au sein de l’entreprise.

Pour la Direction générale des Impôts du Kasaï Oriental, la réunion avait pour but de rappeler les dispositions légales, pour que les gens ne prétextent pas l’ignorance.

« Vous êtes nos partenaires. La DGI a toujours considéré tous les contribuables comme ses partenaires, et pas ses adversaires. C’est dans le but de vous sensibiliser. La loi, il faut toujours la vulgariser, il faut toujours rappeler certaines dispositions pour que les gens ne prétextent pas l’ignorance. L’objet de la réunion d’aujourd’hui, la matinée a pour but de parler de la certification des états financiers. Chaque année, il y a une grande échéance au 30 avril pour les entreprises qui relèvent du droit commun, les moyennes et les grandes entreprises », a expliqué pour sa part M. André Cibangu, chef de division des assiettes à la DGI/Kasaï Oriental.

Il a également rappelé que depuis 2017, la loi fait obligation aux entreprises, d’annexer les états financiers lors du dépôt de la déclaration pour se mettre en règle avec les instructions.

à la direction provinciale de la Fédération des entreprises du Congo (FEC), en collaboration avec la Direction générale des impôts (DGI) et l’Ordre national des experts comptables (ONEC), a constaté l’ACP sur place. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet