Kinshasa : la dépréciation du franc congolais cause la hausse des prix des ingrédients  

Kinshasa, 22 novembre 2023(ACP)-. La dépréciation du franc congolais est l’une des causes de la hausse des prix des ingrédients sur les marchés de la ville de Kinshasa,(Ouest) de la République démocratique du Congo pour la période allant du 22 novembre au 22 décembre 2023, selon une muni-enquête.     

«La dépréciation de Franc congolais par rapport au dollar américain et le délabrement  des  routes de desserte agricole auquel sont confrontés les transporteurs sont comptés parmi les causes de la hausse des prix des ingrédients sur les marchés de Kinshasa », a déclaré Pascaline Kudia une entrepreneure.

Selon cette enquête, un sac des gingimbres appelés  communément « Tangawisi » en provenance de Kimpese au Kongo central est passé de  100.000FC, soit 40 dollars américains au taux de 2.500 à 105.000FC, soit 40,38 dollars américain au taux actuel de 2.600 FC, le dollar américain, un sac de curcuma en provenance de Songololo au Kongo central est passé de  50.000 FC soit 20 dollars américains à 55.000 FC, soit 21,15 dollars américains.

Une caisse de tomate en provenance de la ville de Mbanza-Ngungu au Kongo central  qui coûtait 65.000 FC, soit près de 25 dollars américains au taux de  2 500 FC est vendue à 72.000 FC soit 27,69 dollars américains, un filet d’oignions de 20 kilogrammes en provenance du Kongo central est passé de 45 000 FC, soit 18 dollars à 50 000 FC, soit 19,23 dollars américains, celui de 10 kilogrammes l’aile en provenance de la France est passé de 60.000 FC, soit 24 dollars américains à 65.000 FC soit 25 dollars américains     

Un  sac de solanium connu sous le nom de « solo » en provenance de Sekebanza dans la province du Kongo central est passé de 78.000 FC, soit 31,2 dollars américains à 83.000 FC, soit 31,92 dollars américains, une botte des ciboulettes  en provenance de la cité de  Kimwenza dans la commune  de Mont-Ngafula Kinshasa est passé de 25.000 FC, soit 10 dollars américains à 35 000 FC, soit 13,46 dollars américains, une botte de céleris en provenance de site de la N’Sele est passé de 8.000 FC soit 3,2 dollars américains à 12.000 FC, soit 4,61 dollars américains.

Cette augmentation  des prix est observée également  sur d’autres épices de grande consommation tels qu’un sac d’aubergines en provenance de Kisantu dans la province du Kongo central de 67.000 FC soit 26,8 dollars américains à 75.000 FC, soit 28,84 dollars américains, un kilogramme  des muscades en provenance  de Guangzhou en Chine qui coûtait 45.000 FC, soit 18 dollars américains  se vend actuellement à 48.000 FC soit 18,46 dollars américains, une caisse des concombres en province Mbanza-Ngungu au Kongo central qui était vendue à 45.000 FC, soit 18 dollars américains coûte présentement 50.000 FC, soit 19,23 dollars américains.

Les prix des autres ingrédients en baisse

Quelques ingrédients de grande consommation ont observé une baisse de prix sur le même marché tels qu’une caisse des piments en provenance de Kimpese au Kongo central qui coûtait 75.000 FC, soit 30 dollars américains au taux de 2.500 le dollar américain, se vend aujourd’hui à 72.000 FC soit 27,69 dollars américains au taux du jour.  La même enquête a révélé que le prix d’un sac des courges en provenance de la cité de Kisantu, un carton de Jumbo simple 36 pièces, un sac des clous de girofle en provenance de la Chine sont restés stables et se vendent respectivement à 40.000 FC, 7000 FC, 30.000FC. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet