La nouvelle grille barémique au centre des  échanges au ministère des postes

Kinshasa, 04 mars 2024(ACP)- La restitution des démarches de la nouvelle grille barémique de la prime permanente a été au centre de l’assemblée générale de l’Intersyndicale du secrétariat général aux Postes, télécommunications et nouvelles technologies de l’information et de la communication (PTNTIC) tenue, lundi, à Kinshasa en République démocratique du Congo (RDC).

« Les agents du ministère des PTNTIC  se sont rangés  derrière leurs organisations syndicales représentatives constituées en Intersyndicale, pour parler de la restitution des démarches concernant la nouvelle grille barémique de la prime permanente, approuvée en faveur de tous les agents, et le bien-fondé de la déclaration faite sur les médias en vue de recueillir certains avis nécessaires pour les actions syndicales à mener pour l’intérêt du service et de leur carrière »,  a déclaré Sébastien Kikalulu,  président de l’Intersyndicale de PTNTIC.         

Ce dernier a estimé qu’il est inadmissible et injuste que le premier service générateur des recettes administratives, à côté des autres services des recettes domaniales et de participation, reste bénéficiaire d’un barème de prime approuvé mais non payé depuis deux ans alors que le Gouvernement demande, au même service, de produire plus de 360 milliards de francs congolais dans le budget 2024.

Le même gouvernement, a-t-il ajouté, ne songe pas à motiver ses agents et à améliorer leur vie sociale, par un montant de 10 milliards de Francs congolais seulement l’an, qui, selon lui, ne représente même pas 5% des recettes assignées et à mobiliser.                                                     

Dans sa déclaration signée par son président le 28 février 2024, l’intersyndicale a fait allusion à sa lettre du 19 février 2024, demandant au ministre d’Etat en charge du  Budget, d’ordonner, dès le mois d’avril 2024, la paie de la nouvelle grille barémique de la prime permanente en faveur des agents et cadres du secrétariat général aux PTNTIC, à défaut d’ordonner l’application du barème du 25 août 2022.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet