RDC : l’importance de la formation numérique dans l’entrepreneuriat au centre d’un atelier

Kinshasa, 11 Mars 2024 (ACP)-. L’importance de la formation numérique a été au centre d’un atelier organisé par  l’Agence national de développement de l’entrepreneuriat lundi à Kinshasa, en République démocratique du Congo en marge du lancement des activités du « meet-up entrepreneurial féminin ». « Le thème retenu pour l’activité aujourd’hui portait sur l’importance de la formation numérique dans l’entrepreneuriat pour démontrer qu’on peut acquérir beaucoup d’expériences et des compétences en apprenant avec le téléphone », a déclaré M. Gabriel Lumengo Expert et coach en entrepreneuriat. Il a fait savoir qu’il y’a des programmes, des applications et logiciels où on peut apprendre gratuitement qu’on appelle  « massive open Line cours » (MOC). Celles-ci sont des programmes et des cours en ligne gratuite qui se donnent au centre culturel américain, qu’il faut profiter pour acquérir des compétences en la matière entrepreneuriale. M. Lumengo a relevé à l’intention des entrepreneurs plus particulièrement aux femmes que, pour accroître une entreprise, le stratégie est de s’informer, de se former et faire partie des réseaux professionnel.  Il a, à cet effet, appelé les mamans à s’intégrer dans les réseaux pour réussir à s’organiser et de suivre les formations en ligne.  « Profitez de l’opportunité que donne le chef de l’Etat a ouvert au peuple congolais. « La vision du chef de l’Etat est de créer des millionnaires. on ne peut pas créer des millionnaires sans acquérir des compétences et sans apprendre,  si vous apprenez vous allez développer le pays, créer des emplois », a dit M. Lumengo.

Sensibilisation des femmes entrepreneures au meilleur marketing digital

Par ailleurs Mme. Trecy Ntumba formatrice en gestion des projets, des femmes et des jeunes a sensibilisé les femmes entrepreneures à s’organiser dans un meilleur marketing digital. « C’était plus, une sensibilisation à nos mamans et jeunes femmes entrepreneures à mieux s’organiser dans un meilleur marketing digital pour atteindre plus des clients et aussi de parler de systèmes financiers stables et épanouis », a-t- elle déclaré. Le marketing digital, a-t-elle ajouté, est une grande stratégie à laquelle on peut accéder et exploiter à partir des téléphones pour accroître son business, atteindre une grande clientèle et booster ces entrées financières. Mme Ntumba a, par ailleurs, expliqué comment à partir de soi-même. «  On peut avec un meilleur marketing atteindre les personnes qui se présentent, pas forcément à leur étalage et la vente des produits », a-t-elle soutenu. Elle a, en outre, révélé que les entrepreneurs congolais plus particulièrement les femmes, vendent du jour au jour sans arriver à faire une bonne analyse de ce qu’elles ont comme entrées et bénéfices.   « C’est dans ce cadre que nous leur avons donné la stratégie de compte bancaire et de l’épargne pour véritablement mieux gérer leur Finances et être en mesure de déterminer leur fonds de commerce ». Il convient de noter que meet-up entrepreneurial féminin prévoit plusieurs activités notamment, « lisolo ya M. Godefroy Kizaba Amkampese DG de l’Anadec na ba mamans » qui va consister à visiter les marchée de la liberté, Gambela et UPN avec comme thème : comment entreprendre en toute sécurité dans un environnement propre et attirer les investisseurs. Il s’agit également du panel sur l’innovation et l’économie « pitch et hackathon des entrepreneurs, panel sur la célébration de l’entrepreneuriat agricole sur le thème : « quels types d’accompagnement à mettre en place pour faciliter l’investissement dans le secteur agricole », le lancement de la première plateforme du financement participatif de l’ANADEC. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet