RDC : ouverture d’un atelier de validation d’un document  de politique nationale de développement rural

Kinshasa, 22 février 2024 (ACP).- La République démocratique du Congo va se doter d’un document et stratégies de politique nationale du ministère de Développement rural à l’issue d’un atelier de validation technique qui a été ouvert ce jeudi à Kinshasa en République démocratique du Congo.

«Le moment est venu pour la RDC de se doter d’un document et stratégies de politique nationale de développement rural. Ceci se veut une réponse permettant au ministère d’assurer effectivement sa  mission de coordination et d’intégration des interventions en faveur du milieu rural », a déclaré à l’ouverture Elvis  Pekeyabo, secrétaire général au Développement rural.

Il a souligné que la validation de ce document inaugure le retour du ministère du Développement rural dans ses missions essentielles dont  l’aménagement spatial en milieu rural inhérent à  la réforme agraire en cours.

Selon M. Pekeyabo, ce document de politique de développement rural se veut un outil de dialogue multisectoriel à travers lequel le ministère du Développement rural voudrait désormais jouer le rôle moteur de la croissance économique du pays par la revitalisation des chaînes des valeurs.

« Le moment est donc venu pour le pays de présenter des concepts clairs et de paradigmes cohérents avec les réalités de son milieu rural pour tordre le coup à la culture de la duplication, de tâtonnements et de doubles emplois occasionnant la dissipation des ressources financières », a-t-il fait savoir.

Il a saisi l’occasion pour remercier le ministre de tutelle pour son implication et sa détermination pour atteindre ce résultat, avant de saluer le soutien considérable de la FAO tant sur le plan financier que technique dans les travaux d’élaboration dudit document dans la félicitation des experts du Comité technique mis en place.

Il a, par ailleurs, salué les sacrifices consentis dans la réalisation de ce travail.

Près de 70% de la population hébergée dans les zones rurales

Intervenant à l’occasion, le représentant adjoint de la Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Ibrahim Nasser, a souligné que près de 70% de la population congolaise est hébergée dans les zones rurales.

« Cette majorité de la population ainsi que les milieux qui l’hébergent sont confrontés à d’énormes et importants défis liés tant à la précarité et à la déliquescence des services de base qu’à la mauvaise gouvernance de manière générale », a dit M. Nasser.

Il a rappelé que le développement rural comprend le développement agricole, qui s’associe et s’intègre au développement d’autres secteurs et activités socioéconomiques du milieu rural dans une dynamique cohérente et systématique.

Pour ce haut cadre de la FAO, le développement rural présente un intérêt indéniable pour un pays comme la RDC, où environ sept personnes sur dix résident en milieu rural et connaissent des défis importants pour leur survie en tant qu’espèce humaine.

Il a estimé qu’avec l’émergence d’une nouvelle dynamique impulsée par le gouvernement et les partenaires au développement, et qui se caractérise par des investissements en milieu rural, à travers des programmes tels que 145 territoires, il s’avère nécessaire de doter ce ministère d’une politique fixant les grandes orientations, les options, les choix stratégiques, les piliers et leviers d’actions adaptés au nouveau contexte national.

Il a ainsi rappelé que depuis le lancement du projet le 17 avril 2023, plusieurs activités ont été menées allant de la revue documentaire des textes existants dans le domaine de développement rural, à l’élaboration du guide méthodologie pour la formulation du document de la politique nationale de développement rural, la concertation acteurs et parties prenantes du secteur en province et la concertation des experts techniques du Ministère concerné. Cet atelier de deux jours a réuni les experts du ministère du Développement rural et des services y afférents.  ACP/ ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet