Appel à la nécessité d’investir en faveur des femmes

Kinshasa, 13 mars 2024 (ACP).- Un appel à la nécessité d’investir en faveur des femmes pour accélérer le progrès vers une société plus juste et équitable pour tous, a été lancé mercredi, lors d’un entretien à Kinshasa en République Démocratique du Congo (RDC).

« Nous mettons en lumière la nécessité d’investir en faveur des femmes pour accélérer les progrès vers une société plus juste et équitable pour tous. Il est essentiel de souligner le rôle crucial que jouent les femmes dans la société et l’importance de les soutenir pleinement »,  a déclaré le Dr Baudouin-Emmanuel Kapulay, président de l’ONG « Kuyemika/RDC ».

Il a fait cet appel dans le cadre de la célébration de la Journée internationale des droits des femmes, soulignant que l’ONG « Kuyemika/RDC » s’est engagée  à améliorer la santé du couple, mère et enfant, en mettant, notamment l’accent sur la promotion de l’allaitement maternel.

Le Dr Kapulay a encouragé les mères à pratiquer l’allaitement maternel exclusif qui contribue également à la santé et au bien-être des nourrissons, tout en renforçant les liens familiaux et en favorisant le développement harmonieux des enfants.

L’ONG ‘’KUYEMIKA /RDC’’ investit dans les femmes en leur offrant un accès équitable aux soins de santé, à l’éducation et aux opportunités économiques.

«Nous favorisons non seulement leur épanouissement personnel, mais également le progrès global de la société. L’égalité des sexes est un pilier essentiel d’une société inclusive et prospère, et il est de notre responsabilité collective de faire en sorte que les femmes puissent réaliser leur plein potentiel »,  a fait savoir le Dr. Kapulay.

 « En ce mois spécial dédié aux droits des femmes, rappelons-nous que l’investissement en faveur des femmes est un investissement dans un avenir meilleur pour tous. Célébrons le courage, la résilience et les réalisations des femmes, tout en nous engageant à continuer à lutter pour l’égalité des sexes et la justice pour tous ».

« Il est primordial de faire progresser les droits des femmes, notamment en ce qui concerne le droit d’allaiter au travail et de bénéficier d’un congé sde maternité pour garantir l’exclusivité de l’allaitement. Ensemble, œuvrons pour faire avancer ces droits essentiels », a conclu le Dr Kapulay.ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet