Ituri : la jeunesse de Bunia encouragée à vivre dans l’unité

Bunia, 02 Juin  2024 (ACP).- La jeunesse de la ville de Bunia chef-lieu de la province de l’Ituri dans le Nord-est de la République Démocratique du Congo (RDC) a été encouragée  samedi, lors d’un atelier,  à vivre dans l’unité afin de renforcer le lien vers la paix.

«Nous encourageons la jeunesse de la ville de Bunia en particulier et de la province de l’Ituri en général à vivre dans l’unité afin de consolider le lien vers la paix que nous cherchons depuis une décennie », a déclaré Claudine Nzeni, conseillère du gouverneur militaire en charge des relations avec les associations culturelles.

Elle a  fait cette déclaration dans le cadre de la journée nationale pour la diversité culturelle, développement et dialogue, célébrée le 21 mai de chaque année, organisée par le Conseil provincial de la jeunesse de l’Ituri(CPJ).

Mme Nzeni a souligné  que « La puissance de la diversité culturelle est l’unité dont nous parlons quotidiennement, ce qui permettra de réaliser différentes choses, telle que la lutte contre le tribalisme, la division et le régionalisme, avant de se diriger vers une voie commune pour restaurer la paix tout en parlant le même langage« .

Elle a relevé que la paix est la seule nécessité du peuple iturien du fait qu’il est victime de diverses formes de violence en raison de l’activité des différents groupes armés actifs dans la province de l’Ituri, tels que la Coopérative pour le développement du Congo (CODECO), la Force de résistance patriotique et intégrationniste de l’Ituri(FRPI),  du Front patriotique et intégrationniste du Congo ( FPIC) et du Mouvement d’autodéfense populaire de l’Ituri (MAPI).

Mme Nzeni a encouragé les jeunes de la ville de Bunia et de la province de l’Ituri en général à s’investir davantage dans la recherche de la paix, car la paix est l’affaire de tous avant de laisser entendre que sans la paix, la province de l’Ituri ne pourra pas progresser sur différents plans, tels que l’éducation scolaire, le commerce, la politique, les infrastructures et la santé.

Elle a, à cette même occasion, rendu un vibrant hommage au Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour  son combat acharné de lutte pour la  restauration de la paix sur toute l’étendue de la province de l’Ituri.

De son côté, Isaac Maki Baraka, conseiller en charge de l’administration de CPJI,  a fait savoir que cette activité est un cadre pour faire l’état des lieux de la jeunesse de la province de l’Ituri et les enjeux auxquels la RDC est confrontée dans sa partie ‘’Est’’,  suite à l’agression rwandaise sous le label du M23 dans l’objectif de sensibiliser les jeunes à l’espoir et à l’unité culturelle pour favoriser la paix pour toute la communauté iturienne.

Il a indiqué que les jeunes ont été sensibilisés à la culture de la paix, à la cohabitation pacifique, cohésion sociale et diversité culturelle.

Plus d’une centaine de jeunes et les autorités politico-administratives ont pris part à cet atelier axé sur les thèmes: « La diversité culturelle iturienne, une richesse » et « La présentation des connaissances dans les diverses communautés ituriennes ».

ACP/KHM

Fil d'actualités

Sur le même sujet