Kasaï Oriental : installation d’une nouvelle directrice provinciale du travail

Mbuji-Mayi, 14 mai 2024 (ACP).– Une nouvelle directrice provinciale du Travail pour la province du Kasaï Oriental, dans le centre de la République démocratique du Congo, a été installée mardi  par l’inspecteur général du travail, dans le cadre de l’initiative de la réforme de ce service public du Chef de l’Etat.

« Mme Josiane  Mujinga est installée ce mardi comme nouvelle directrice provinciale du Travail au Kasaï Oriental  conformément à la loi », a déclaré Jean-Paul Mboma, inspecteur général du Travail en mission à Mbuji-Mayi. 

Il a dit qu’ « avec cette installation du cadre et structure organique, le nouveau d’ailleurs dans l’inspection générale du travail, cela prouve que l’inspection quitte d’une simple direction attachée au secrétariat général à l’emploi, et ça devient maintenant un service public de l’Etat à caractère technique doté d’une autonomie administrative et financière, d’intérêt national ».

« La cérémonie de ce jour d’installer madame Josiane Mujinga comme directeur provincial de l’inspection du travail du Kasaï Oriental, tire son origine dans la loi. Nous quittons d’une division provinciale et nous devenons une direction provinciale, et comme il y a carence des chefs de divisions, ça signifie que les plus méritants deviendront les chefs de divisions, parce qu’elle doit être secondé par cinq chefs de divisions », a fait savoir l’inspecteur général du travail.

Il a poursuivi que les nouveaux inspecteurs récemment nommés, les plus méritants vont se voir être promus des chefs de divisions en charge notamment de contrôle de la main d’œuvre, de la sécurité technique, de la prévoyance sociale, du contentieux professionnel, et de l’hygiène et santé au travail 

L’inspecteur général a invité les nouveaux inspecteurs à être compétents et à travailler dans la parfaite collaboration avec les autorités établies pour relever de nombreux défis qui les attendent.

« J’exhorte les nouveaux inspecteurs à ne pas saboter les autorités qui ont placé confiance en vous. Vous étiez 28.000 lors du concours, mais dans l’ensemble on a retenu 2300. Montrez en quoi vous êtes capables, l’inspection du travail est comme un service, c’est comme un bateau qui veut se noyer et on a besoin de votre expertise pour remonter ce service public de l’Etat », a-t-il souligné.

Josiane Mujinga, nouvelle directrice provinciale, a promis de travailler pour l’intérêt de tous, avant d’appeler les nouveaux inspecteurs à œuvrer pour la réussite. « C’est là une façon de soutenir les actions du Président de la République dans les différentes réformes », a-t-elle dit. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet