Kinshasa : appel à l’amélioration de la participation politique des femmes congolaises

Kinshasa, 31 janvier 2024 (ACP).- Un appel à l’amélioration de la participation politique des femmes congolaises a été lancé par un groupe de plaidoyer dénommé« Voix et leadership des femmes (VLF) », lors d’une séance de travail tenue mercredi, à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC).

« Nous avions discuté sur des progrès réalisés depuis 2023 jusqu’aujourd’hui et des actions à entreprendre pour atteindre les objectifs du projet pour la phase 2024, afin d’augmenter la participation politique des Congolaises. Nous avons également relevé des défis rencontrés par les femmes candidates, lors des scrutins du 20 décembre 2023 », a déclaré Mme Grâce Kangundu, l’une des organisatrices.

Et de poursuivre : « ces actions consistent à améliorer la participation des femmes candidates au processus électoral en RDC, à travers la sécurisation et la protection des celles-ci ».

Elle a, en outre souligné que cette première rencontre de reprise de travail a  pour objectif d’évaluer les précédentes thématiques de plaidoyer et la proposition du canevas des prochaines actions à mener au cours de l’année 2024.

Il convient de signaler que sept femmes ont été reconduites au comité d’expert (e)s du groupe de Plaidoyer (VLF) composé des femmes de différents secteurs de la société civile qui se sont engagées à promouvoir l’égalité des sexes et les droits des femmes. ll s’agit notamment de Marie-Madeleine Kalala, Leonnie Kandolo, Faida Mwangilwa, Marie-Louise Mwange, Grâce ngyke, Beleive Munoki et Jacquie Kitoga.

Il sied de noter que « Voix et leadership des femmes » est un projet financé par les affaires mondiales de Canada. Il a été mis en œuvre par le Centre Carter en partenariat avec les Organisations de défense des droits des femmes locales (ODDDF). ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet