Kinshasa : la communauté internationale interpellée  sur le génocide dans l’Est de la RDC

Kinshasa, 16 fév. 2024 (ACP).- La communauté internationale (africaine et occidentale) a été interpellée jeudi sur le génocide dans la partie  Est de la République démocratique du Congo(RDC), lors d’un sit-in de prière organisé à Kinshasa, en faveur des familles touchées par l’agression rwandaise.  « Nous, femmes des 26 provinces disons aucune portion de notre terre ne sera négociée ni vendue aux inconnus. Raison pour laquelle, nous interpellons la communauté internationale tant africaine, qu’occidentale  à travers ce carnaval de prière «stop au génocide», dans l’Est  de notre pays», a déclaré Mme Cirille Binsumu, secrétaire général de mouvement des femmes de 26 provinces (MF26).

« Ce pays est indivisible, non à la guerre, le Congo nous appartient et nous le cèderons jamais aux étrangers; le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi a  eu à consacrer ce pays à Dieu lors de sa prestation de  serment, il avait confié ce pays à l’Éternel et nous MF26 provinces nous sommes venus aujourd’hui dire assez aux actes des violences », a-t-elle souligné.  Mme Cirille Binsumu a expliqué que cette manifestation a été organisée pour compatir avec nos sœurs, frères et enfants vivant dans l’Est, ajoutant que «  de tout cœur, nous leur souhaitons beaucoup du courage, ensemble, nous vaincrons ».

Mme Noëlla Madiya Ngindu, coordinatrice (province de Kinshasa) de MF26 a, pour sa part, souligné qu’aujourd’hui, nous vivons les cas des orphelins, des veuves, à cause du silence de la communauté internationale. « Nous avons la mission d’accompagner les autorités pour la restauration de la paix dans notre pays », a-t-elle dit, précisant que « nous avons organisé cette  activité sous le thème  » pas la RDC sans l’Est » dans le but d’implorer la miséricorde et la grâce de Dieu en vue de soutenir nos dirigeants, particulièrement le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour le maintien de la paix en République démocratique du Congo précisément dans l’Est. Notez que le mouvement de femmes de 26 provinces a, à cette occasion, dédié le mois de mars à la prière pour les familles vivant dans l’Est de la République démocratique du Congo. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet