Kinshasa : les agents et cadres féminins de la BGFIBANK invitées à saisir des opportunités durant leur carrière

Kinshasa, 4 avril 2024 (ACP).- Les agents et cadres féminins de la Banque gabonaise et française internationale (BGFIBANK) ont été invitées à saisir des opportunités tout au long de  leur carrière, lors d’une journée de partage d’expériences organisée mercredi à Kinshasa, en République démocratique du Congo.

« J’invite les agents et cadres féminins de la Banque gabonaise et française internationale à saisir les opportunités tout au long de leurs carrières  afin d’accorder une place de choix à la gent féminine, car, il n’y a aucune limite, tout est possible avec la volonté », a déclaré Daisy-Helen Ntoutoume, directrice de la banque de Financement au sein de BGFIBANK /RDC.

« Cette journée de réflexion est un moment fort pour nous les femmes cadres et agents de la BGFIBANK, afin de pouvoir échanger avec nos collaboratrices et partager les expériences en tant que leaders et source de motivation dans le parcours des vies professionnelles », a poursuivi, Daisy-Helen Ntoutoume.

Pour Mme Ntoutoume, cette activité qui s’inscrit dans le cadre de la clôture du mois de la femme, est d’une grande importance dans le but de motiver ses collaboratrices. « Nous avons présenté notre parcours pour montrer à quel point c’est difficile, mais rien qu’avec la motivation et la volonté, nous pouvons tout faire. Avec les blocages que les personnes mettent devant nous, si on n’a pas confiance en soi, on peut s’arrêter. Je devrais dépasser mes limites en me disant que c’est mieux de commencer jeune pour être assez chevronnée », a-t-elle renchéri.

La détermination et l’engagement dans le travail

Dans son speech, Nathalie Yamba Yamba, Directeur des engagements à BGFIBANK a insisté sur des objectifs personnels et ceux fixés par l’employeur ainsi que sur la vision que l’on a pour soi-même.

« Dans ma carrière professionnelle, je me suis battue pour avoir de la place et un mot à placer autour d’une table. Aujourd’hui, je suis membre d’un Comité de Direction parce que le groupe BGFIBANK a une vision pour le développement de la femme », a-t-elle déclaré, avant d’ajouter qu’il est possible d’avoir une femme avec une tête bien faite qui peut bien jouer le rôle d’une mère, d’une épouse et en même temps dirigeante au sein d’une entreprise.

« Ces trois rôles joués par la femme ne doivent pas être dissociés au développement de la société », a dit Mme Yamba Yamba.

En ce qui concerne l’importance qu’elle accorde à cette conférence-débat, le Directeur des engagements a signifié que les agents (jeunes femmes) ont besoin de soutien de celles qui ont travaillé longtemps pour leur dire qu’il est également possible de monter en compétence et en expérience.

De son côté, Nice Mugeni, Directeur des risques et plan de continuité des activités à BGFIBANK, a rassuré que c’est possible d’investir dans les femmes et de pouvoir récolter par la suite des résultats palpables. A cet effet, elle a recommandé à ses paires de savoir quand se décider afin d’avancer, de prendre ses responsabilités et de bien faire son travail.

« Ce n’était pas toujours évident de se faire respecter, sinon de s’imposer devant les personnes âgées ayant plus de l’expérience et de l’ancienneté à la banque. Mais quand on sait pourquoi on travaille, on arrive à imposer un rythme, à donner une dynamique », a-t-elle conclu.

Les participantes appelées à un travail de qualité

Vue des intervenantes

Par ailleurs, Diane Zengamambu, Directeur contrôleur et permanent a appelé les femmes cadres et agents de cette entreprise à un travail de qualité et à un sens de responsabilité élevé pouvant les ouvrir d’autres opportunités.

Elle a tout de même renseigné que tout se passe par la tête, avant de souligner qu’elle n’a jamais aimé d’échouer dans sa carrière professionnelle.

« En célébrant les succès et en reconnaissant les défis restants, BGFIBANK affirme son engagement indéfectible envers la création d’opportunités égales pour toutes, marquant ainsi une étape significative vers la réalisation de l’égalité du genre », a-t-elle affirmé.

ACP /

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet