Kinshasa : les jeunes d’une commune édifiés sur le leadership et l’entrepreneuriat

Kinshasa, 19 déc. 2023(ACP).- Les jeunes de la commune de N’djili  dans la partie est de la République démocratique du Congo (RDC) ont été édifiés, lundi, sur le leadership et l’entrepreneuriat, lors d’une rencontre organisée au terrain  13  dans la même municipalité. « Cette rencontre a eu pour objectif de développer les aptitudes des participants sur le leadership et l’entrepreneuriat, les compétences professionnelles et l’épanouissement personnel, en vue de devenir un leader pouvant bien gérer une entreprise », a déclaré  Mme Tatiana Pembe, fondatrice de association « Tosungana » et candidate députée de Tshangu.  Elle a, à cet effet défini le profil d’un leader  qui est un individu capable d’amener ou de conduire les  autres à un but précis, tandis le management est un processus de planification, d’organisation de direction et de contrôle concernant toutes activités d’utilisation des ressources menées afin de  réaliser les objectifs de rendement. Selon Mme Pembe, le leader est proactif et doit avoir une vision claire, une bonne compétence en la matière, développer une  empathie et savoir communiquer clairement. Mme Pembe a, à cet effet invité les jeunes  à lutter contre les actes inciviques, dans sa communication, expliquant qu’en ce qui concerne la communication sur « prendre la parole en public », c’est développer les enseignements qui ont permis aux participants de vaincre la peur, d’adopter de bonnes attitudes ainsi que d’avoir une bonne culture générale pour captiver leur auditoire.   Cette activité a porté à cette même occasion sur la gestion des conflits en entreprise dans le domaine des ressources humaines, des relations extérieures, des résultats de l’entreprise ainsi que sur la gestion des conflits dans l’entreprise en tant que salariés. 

Lutter contre l’oisiveté et l’indépendance financière pour mettre fin à l’insécurité

« D’après une sagesse africaine, ‘’on abat véritablement un arbre qu’en s’attaquant à ses racines. L’enfant sans discipline en sa jeunesse fera rarement fruit en sa vieillesse’’. La restitution des valeurs commence donc par la reprise d’une bonne éducation de l’enfant ; tout en sachant ceci : « Éduquer un enfant consiste à s’éduquer soi-même, car tous les excès se paient chèrement »,  a dit Mme Tatiana Pembe.  Pour Mme Pembe,  l’insécurité grandissante à N’djili paralyse la circulation et toutes les activités, des situations à travers lesquelles nombreux perdent leurs biens et d’autres perdent leurs vies ou se retrouvent avec des blessures.  La population de ce coin ne trouve plus d’issue face à cette situation, dont la seule implication de taille est celle de la candidate députée Tatiana Pembe, surnommée par celle-ci infatigable grâce à son rapprochement avec sa population,  voyant en elle l’incarnation de la feue maman Muabi  qui était un emblème de N’djili. Elle a organisé cette activité, pour  leur expliquer les méfaits de leurs actes et le bien fondé de promouvoir la paix, le développement de la commune de cette commune. Mme Pembe a,  par ailleurs, promis de s’impliquer pour que ceux-ci trouvent des occupations, car ces actes émanent souvent de l’inoccupation, avant de leur    demander d’enterrer leur hache de guerre et de fumer le calumet de la paix.  «  Parents, enseignants et adultes devront reprendre conscience que les enfants les imitent et s’inspirent de leurs attitudes pour fonder leur manière d’être, de sentir et d’agir. L’action des aînés, leurs bons exemples, devront constituer la base d’un apprentissage des comportements sociaux pour la jeunesse », a-t-il souligné. Les jeunes ont déploré les actes inciviques observés dans la cette contrée, l’oisiveté et l’indépendance financière qui leurs poussent à la dépravation des mœurs et les poussent à l’insécurité. Rappelons que cette activité est  axée sur le thème « Leadership et responsabilité sociétale ».ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet