Kinshasa : l’utilisation des enfants pendant la campagne électorale dénoncée  

Kinshasa, 19 décembre 2023 (ACP).- L’utilisation des enfants pendant la campagne électorale a été dénoncée mardi à Kinshasa, en République démocratique du Congo, par le responsable d’une organisation, au cours d’un entretien avec l’ACP.

« A Kinshasa comme en provinces, les enfants ont été utilisés pendant la période de campagne électorale. On écoute à la radio ou à la télévision et on voit des enfants scandés des chansons à la gloire de certains hommes politiques. Nous dénonçons avec véhémence l’utilisation des enfants par les candidats lors de cette campagne électorale »,  a déclaré M. Thierry Kasongo, président de la Conférence des enfants communicateurs pour le changement des comportements  « CE4 Zone Afrique ».

« Les enfants ont certes droit à l’information sur les élections mais ils ne sont concernés directement ni être électeurs», a-t-il ajouté.

Il a rappelé qu’une campagne de sensibilisation dénommée : « En route vers les urnes », a été lancée le 14 décembre dernier par le secrétaire général à l’Assemblée nationale, en vue de lutter contre la manipulation des enfants pendant cette période électorale. Cette campagne d’une durée de 25 jours, devra permettre de sensibiliser les acteurs politiques en particulier à ne recourir aux enfants dans leurs activités.

M. Kasongo également ambassadeur spécial pour les droits de l’enfant, a saisi l’occasion pour remercier le président de la Chambre basse pour s’être distingué durant son mandat en offrant des espaces et des salles en faveur des activités des enfants. Il a aussi salué l’implication du directeur de cabinet de l’Assemblée nationale pour s’être démarqué dans la mise en œuvre des activités des enfants durant cette année.

Lors de la cérémonie du lancement, a-t-il dit, M. Nguvulu Koj avait invité les acteurs politiques à observer le code de bonne conduite qui exige la protection des enfants pendant cette période électorale, avant d’assurer la volonté ferme du président de la Chambre basse du Parlement , Christophe Mboso, dans le processus de protection des enfants en RDC.

250 enfants venus de dix écoles de la ville province de Kinshasa et deux délégués de la ville de Lisala, province de la Mongola et celle du Kwilu ont pris part à la cérémonie du lancement de ladite campagne, en présence des partenaires au développement, notamment Unesco, Unicef, Monusco et Ambassade du Canada. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet