Kongo Central : pour  la construction  des cellules appropriées aux enfants en conflit  à Mbanza-Ngungu

Mbanza-Ngungu, 2 février 2024 (ACP).- Un  appel  a été lancé vendredi par la nouvelle présidente du tribunal pour enfants de Mbanza-Ngungu, au Kongo Central, dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo, pour la construction des cellules appropriées aux enfants en conflit avec la loi dans les lieux carcéraux. a appris l’ACP de source judiciaire

« Nous demandons à l’état congolais ainsi qu’aux organismes internationaux de construire dans ou à côté de cette prison des cellules ou pavillons d’hébergement à caractère public pour les enfants  en conflit avec la loi âgés de  14 à17ans, pour  les séparer  des  adultes incarcérés  afin de les protéger contre la mauvaise influence de ces derniers »  a déclaré Mme Maguy  Nkumisongo,  présidente du Tribunal pour enfants de Mbanza –Ngungu.

« Nous avons constaté qu’il n’y a pas des cellules ou pavillons réservés uniquement  pour les enfants en conflit avec la loi dans cette prison », a-t-elle déploré faisant remarquer que ces enfants doivent  être surveillés par les éléments de la police.

Mme  Nkumisongo  a également émis le vœu de voir les mêmes partenaires construire dans la cité de Mbanza-Ngungu un centre d’hébergement à caractère social pour tout enfant, notamment en situation difficile, y compris les enfants en conflit avec la loi qui ont moins de 14 ans qui vont être surveillés par les agents d’une société de gardiennage ainsi que leurs encadrants.

La nouvelle présidente vient de la cour d’appel de Kinshasa/Gombe où elle assumait, de 2013 à 2023, les fonctions de juge au tribunal pour enfants de Ngaliema  après avoir  assumé, de 2010 à 2012 , les fonctions de substitut du procureur de la République près le parquet du tribunal de grande instance de Kinshasa/Matete. Elle remplace à ce poste M. Odon Mupepe  promu conseiller à la cour d’appel d’Ituri.

Il sied de signaler que la maison pénitentiaire de Mbanza-Ngungu héberge actuellement 14 enfants en conflit  avec la loi dont l’âge varie entre 14 à  17 ans. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet