La ministre du Genre satisfaite du rôle important joué par la femme dans les institutions

Kinshasa, 02 novembre 2021 (ACP).-  La ministre du  Genre, famille et Enfant, Gisèle  Ndaya Luseba  a apprécié le rôle important joué par  les femmes congolaises au sein des institutions, depuis les discussions du Dialogue Inter congolais à Sun City en Afrique du Sud,  à  l’occasion du 21ème anniversaire de la résolution 1325, a appris mardi l’ACP, de la cellule de communication du cabinet de la ministre.

La ministre Ndaya a reconnu les efforts consentis par les femmes congolaises au sein des institutions en se distinguant par leur bravoure et leurs connaissances intellectuelles.

Faisant un état des lieux de la mise en œuvre de la révolution 1325, Mme Gisèle Ndaya a indiqué que cette femme est présente dans beaucoup des services importants y compris ceux de sécurité.

Elle a, par ailleurs salué les effets bénéfiques de l’état de siège sur les femmes de l’Est, avant de signaler que plusieurs défis restent à relever.

« Le travail à faire est immense et nécessite l’implication de tous les acteurs engagés dans la recherche de la paix et de la sécurité aussi au niveau national, régional qu’international », a-t-elle fait savoir.

A cette occasion, un mémorandum a été lu par la représentante de la société civile dans lequel, cette structure citoyenne plaide pour l’alignement dans le budget national et l’évaluation de la mise en œuvre du plan d’action de la deuxième génération de la résolution 1325.

Il sied de rappeler qu’il y a 21 ans que  le Conseil de sécurité, votait la résolution 1325 sur la paix, la sécurité en RDC, un document important pour la prise en compte du genre et de l’inclusion des femmes dans le processus de résolution des conflits.  ACP/Zng/Thd/MNI

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet