La ministre Ndaya Luseba encourage la nation congolaise à œuvrer pour le bien-être des enfants

Kinshasa, 17 Juin 2021 (ACP).- La ministre du Genre, famille et enfant, Gisèle Ndaya Luseba a encouragé, mercredi, la nation congolaise à agir dignement de manière à ne pas trahir les sacrifices faits par les étudiants de Soweto en Afrique du Sud en 1976 et tous ceux qui sont tombés partout ailleurs en Afrique pour la même cause.

Mme Ndaya qui s’exprimait au cours de la cérémonie de la commémoration de la journée internationale de l’enfant africain (JIEA) tenue au jardin du Premier ministre, a indiqué que les nations africaines ont  de ce combat, gardé dans leurs têtes l’esprit de bravoure et de sacrifice pour le bien-être de plusieurs ainsi que le sentiment de fierté et d’appartenance à une culture.

Elle a par ailleurs exprimé sa gratitude au numéro 1 du gouvernement congolais, Jean-Michel Sama Lukonde, d’avoir accepté de parrainer cette cérémonie, au président de la République Félix Tshisekedi et à toutes les autorités qui ont pris part à ces assises au côté des enfants pour la célébration de la 38ème édition de cette journée.

« Excellence, y a pas meilleure preuve de votre sensibilité vis à vis des questions qui touchent l’enfant que votre acceptation de recevoir en ce jour mémorable dans ce beau cadre du jardin de la primature un échantillon d’entre eux, venu communier avec vous», a dit Mme la ministre.

Selon la militante des droits de l’enfant, la présence des enfants en ce haut lieu de travail du gouvernement de la République est un symbole fort qui vise à démontrer qu’ils sont au cœur de l’action du gouvernement dite de «warrior» car, investir dans l’homme c’est investir dans la nation.

Elle a ensuite prôné, sous l’impulsion du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi, et avec la congrégation du chef de gouvernement, un travail en synergie avec les acteurs étatiques et non étatiques du domaine de l’enfance pour accélérer l’émergence d’un Congo digne des enfants, avant de préciser que l’échantillon qui a représenté les enfants de la RDC et de l’Afrique toute entière à cette cérémonie, a mené un plaidoyer auprès du premier ministre pour la promulgation de la signature du décret fixant l’Organisation et le fonctionnement du Conseil national et l’installation du comité de parlement de l’enfant.

Le premier ministre a, à la suite de cette demande, en présence de la ministre du Genre, du ministre des Affaires sociales et Actions humanitaires, la vice-ministre de l’enseignement primaire, secondaire et techniques, le représentant de la banque mondiale ainsi que les représentants du ministère du genre fait la promesse aux enfants de travailler unanimement avec toutes ces parties prenantes afin de matérialiser ce plaidoyer. ACP/Zng/MNI  

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet