Les conflits violents en Afrique, un défi social et politique à relever (Ministre du Genre)

Kinshasa, 01 août 2023 (ACP).- Les conflits violents en Afrique constituent un défi social, économique et politique à relever,  a affirmé lundi la ministre du Genre à Kinshasa en République démocratique du Congo, lors d’une journée d’échanges organisée à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la femme africaine.

« Des conflits violents ravageant l’Afrique constituent un défi social, économique et politique à relever, mais aussi produisent des violences qui touchent particulièrement les femmes et enfants. La journée internationale de la femme africaine a été célébrée le 31 juillet de cette année sur le thème : « mettre en commun la sagesse et la force des femmes pour construire la paix et accélérer la mise en œuvre de la zone de libre-échange africaine », a déclaré la ministre du Genre, famille et enfant, Mireille Masangu.

Et d’ajouter : « au regard du thème cette année, il s’agira surtout de définir des nouvelles stratégies pour que la femme africaine puisse participer à la reconstruction de la paix et bénéficier de la zone de libre-échange continentale africaine ».

Elle a saisi l’occasion pour lancer la quinzaine des femmes africaines sous le thème : « femmes congolaises et africaines, construisons la paix pour les échanges inter culturels et économiques », avant de souligner que la femme congolaise ne ménage aucun effort pour soutenir son ménage en se lançant dans le petit commerce et autres activités qui contribuent à la prise en charge familiale.

Réagissant à cette occasion, une entrepreneure a interpellé ses paires à ne pas croiser les bras, mais au contraire, à travailler dure afin de contribuer aux obligations liées au ménage.

« J’interpelle les femmes qui laissent toute la charge à leurs époux. Elles ne doivent pas croiser les bras en dépendant totalement de leurs maris comme si tout devait tomber comme la manne du ciel entre leurs mains. C’est une erreur. Les femmes doivent fournir un effort pour partager les charges dans le couple et entretenir leurs ménages », a-t-elle dit.

A cette occasion, les femmes se sont réunies pour partager leurs expériences en vue de l’autonomisation de la femme congolaise. Profitant de cette journée, les femmes font un plaidoyer pour un accompagnement financier en leur faveur.

Il sied de rappeler que la quinzaine de la femme africaine sera axée en RDC sous le thème national : « Femmes congolaises, construisons la paix pour les échanges interculturels et économiques ». Plusieurs questions seront débattues pendant ces assises, notamment sur la santé sexuelle de reproduction de la femme, du genre et de l’autonomisation.

 ACP/KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet