Likasi : les femmes  protestent contre la guerre à l’Est de la RDC

Likasi, 8 Mars 2024 (ACP).- Les femmes des différents services étatiques et para étatiques, des entreprises publiques et privées de Likasi, ont protesté vendredi à Likasi,  contre la guerre qui sévit dans  l’Est de la République Démocratique du Congo, perpetrée par le M23 appuyé par le Rwanda, lors d’une marche.

Elle étaient venues de toutes les communes avec les bourgmestres par devant d’elles, les femmes de Likasi se sont rencontrés au niveau du monument de la femme, où elles se sont rassemblées, avant d’aller à la Mairie de Likasi, en passant par l’avenue du golfe, dans la commune de Likasi.

Vêtues en noire avec pancarte à la main, elles ont défilées devant l’hôtel de ville où la tribune était érigé pour la circonstance.

Dans le mémo,les femmes de Likasi s’appuient sur l’article 52 de la constitution tout en demandant au gouvernement de doubler d’effort afin de mettre fin à cette situation dégradante des femmes et filles de l’Est du pays violées et tuées avec aucun respect de la dignité humaine.

 » Que la communauté internationale arrête de jouer à l’hypocrisie et qu’elle inflige des sanctions a l’endroit du Rwanda qui instrumentalise les rebelles congolais M23″, a souligné Claudine Muma, représentantes des femmes.

Les femmes des militaires, garnison de Likasi, ont à leur tours demander au gouvernement de mettre fin a cette guerre.

« Nous avons besoin de nos maris, enfants qui meurent pendant la guerre, Nous voulons vivre comme tout le monde avec un foyer au complet », sont-elles dit. 

« Que le gouvernement face le tout pour mettre fin a ça question que nos maris reviennent à la maison. Nous sommes prête à accompagner nos maris afin d’entrer au Rwanda et en finir avec cette guerre», ont elles soulignées.

Le chef de Division urbain, Félix Kabulo en tant que représentant du Maire de la ville a, à cette occasion rassuré aux  femmes de Likasi que leur mémo sera  envoyé à qui de droit, avant de lancer officiellement les activités dédiées à la femme. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet