Manque de visibilité d’une coordination provinciale d’une institution de régulation des médias

Kananga,  27 octobre 2023 (ACP).- Le manque de visibilité de la coordination provinciale d’une institution de régulation des médias à Kananga, au Kasaï Central, centre de la République Démocratique du Congo, a été déploré par les acteurs sociopolitiques et médias au cours d’une séance de vulgarisation directive à la campagne électorale, a constaté, jeudi, l’ACP.

« Les différents requérants ont difficile d’atteindre le conseil supérieur de l’audiovisuel et la communication (CSAC) pour la saisine en cas des problèmes et de demande des conseils en vue de résoudre certains problèmes par manque d’une adresse fixe de cette institution d’appui à la démocratie », ont fait marquer des intervenants.

Ils ont plaidé pour l’implication de la haute hiérarchie du CSAC pour trouver un local afin d’abriter les services de la coordination provinciale au Kasaï Central et de compléter son organigramme avec d’autres collaborateurs.

De son côté le journaliste Dieudonné Kabasua a plaidé le manque d’un bon cadre de travail à la direction provinciale de l’Agence Congolaise de Presse (ACP) à Kananga « où un petit local, vieux de plus de 70 ans peut causer dégâts matériels et humains importants face aux intempéries ».

Il a sollicité l’implication des autorités tant nationales que provinciales de construire un bâtiment digne et convenable pour la protection du personnel et le bon fonctionnement de ce média public.

De son côté, le responsable provincial du parti politique ECIDE, Elie Mputu Kalumba alias Kayeke a abordé dans le même sens compte tenu de la délicatesse de la mission dévolue à l’ACP. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet