Statut de la femme: la RDC  sollicitée à la 68ème session des Nations-Unies

Kinshasa, 11 février 2024 (ACP).-L’appui de la République démocratique du Congo à la 68ème session des Nations-Unies sur le statut des femmes  a été sollicitée  samedi à Kinshasa par une délégation des ambassadeurs de l’Union Européenne, lors d’une audience leur accordée par la ministre du Genre, famille et enfant.

« Nous sommes venus solliciter la collaboration et demander l’appui de la ministre du Genre entant qu’autorité de tutelle, sur la tenue de la prochaine session du comité sur le statut des femmes aux Nations-Unies et lui annoncer les priorités de l’Union Européenne sur le développement de la femme », a déclaré Fabrice Basile, chef de la délégation.

« Cette rencontre rentre dans l’objectif de réduire les inégalités du genre, mais aussi de manière à travailler beaucoup plus pour réactiver le 5ème objectif du développement durable qui concerne la réduction des inégalités entre les hommes et les femmes et permettre aux femmes d’accéder à des niveaux d’éducations, d’enseignements, participer au développement économique, à leur épanouissement et liberté à s’inscrire donc à travers son accès à l’égalité dans la question globale du genre », a-t-il ajouté.

Insécurité dans  l’Est : les diplomates de l’Union européenne apportent leur soutien à la RDC

Le chef de la délégation conduite par le conseiller politique de l’Union européenne, a, au cours de ces échanges évoqué  la question préoccupante de l’insécurité dans l’Est de la République démocratique du Congo. Car, l’Union Européenne est un partenaire des longues dates pour la RDC.

 « Je suis entouré de mes collègues des États membres et nous sommes toujours inscrits dans les actions soutenant les victimes et ce n’est pas aujourd’hui que nous allons nous désengager pour la cause de la République démocratique du Congo. Bien au contraire, nous multiplions nos actions »,  a dit M. Basile.

Cette visite est venue au moment où la ministre du Genre, famille et enfant, Mireille Masangu, s’est engagée corps et âme à accompagner les femmes et les jeunes filles congolaises dans leurs activités de développement, notamment en matière d’autonomisation de la femme.

ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet