Tshopo : évolution de la parité  dans les écoles publiques et privées saluée


Kisangani, 1er février 2024 (ACP).- L’évolution de la parité dans les écoles  publiques et privées dans les sous-divisions urbaines et rurales, en province éducationnelle Tshopo1, au nord-est de la République démocratique du Congo  a  été saluée jeudi, au cours d’un entretien.  « Cette année scolaire au niveau maternelle, toutes les sous-divisions ont atteint l’indice de parité contrairement à l’année passée où il y avait de souci. Au niveau primaire pour cette même année, toutes les sous-divisions ont augmenté leur indice de parité », a déclaré Scolastique Yalongolo, point  focal genre à l’Espt/Tshopo 1.

Elle a  attribué le succès de cette parité   par la  sensibilisation de la communauté pour la scolarisation de leurs enfants, ainsi que  l’effectivité de la gratuité de l’enseignement de base prônée par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi.


Par ailleurs, Mme Scolastique  a, à cette occasion,  dénoncé les coutumes rétrogrades privilégiant la scolarisation des garçons par rapport aux filles, avant d’inviter les parents de bannir cette pratique et au gouvernement  de construire des nouveaux bâtiments scolaires pour renforcer la capacité d’accueil d’élevés ainsi que la mécanisation des nouveaux enseignants.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet