Algérie-Mauritanie: signature d’un accord de coopération dans le domaine de la greffe d’organes

Kinshasa, 1er  mars 2024(ACP/APS)-. Le ministre de la Santé, Abdelhak Saihi, a présidé, la cérémonie de signature d’un accord de coopération entre l’Agence nationale des greffes (ANG) et le Conseil mauritanien de don, du prélèvement et de la transplantation d’organes et de tissus humains en vue de renforcer la coopération entre les deux pays dans ce domaine, a-t-on appris vendredi de l’agence presse service.

« Cet accord « s’inscrit dans le cadre de la coopération entre l’Algérie et la Mauritanie, et ce, en application des instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, en matière de coopération dans le secteur de la santé entre les deux pays frères » a précisé M. Saihi, ministre de la Santé.

Il a également évoqué les principaux axes de l’accord, à l’instar de « la formation des spécialistes mauritaniens en s’appuyant sur l’expérience algérienne dans le domaine de la greffe d’organes », ainsi que « la formation de compétences des frères mauritaniens dans la prise en charge des patients atteints d’insuffisance rénale et la réalisation de greffes d’organes ».

Pour sa part, le directeur général de l’ANG a expliqué que cette coopération concernera en premier lieu  le domaine de la greffe rénale sur la base de l’expertise des médecins algériens afin de permettre à leurs frères mauritaniens d’acquérir des compétences médicales dans le domaine de la greffe d’organes.

De son côté, le président du Conseil mauritanien de don, du prélèvement et de la transplantation d’organes et de tissus humains a souligné l’importance de cet accord pour son pays afin de lancer un programme de greffe rénale, qui constitue, a-t-il dit, « une étape importante permettant de soulager  la douleur des patients atteints d’insuffisance rénale et des personnes en besoin de greffes d’organes« . Ont cosigné cet accord le directeur général de l’ANG, Hocine Chaouche, et le président du Conseil mauritanien de don, du prélèvement et de la transplantation d’organes et de tissus humains, Abdellatif Sidi Aly ministre de la Santé. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet