Chine: le ministre des Affaires étrangères relevé de ses fonctions

Kinshasa, 25 juillet 2023(ACP)-. Le ministre chinois des Affaires étrangères, en poste depuis décembre 2022, est relevé de ses fonctions et remplacé par son prédécesseur Wang Yi, une décision surprise pour laquelle le pouvoir n’a donné aucune justification, a indiqué mardi l’agence de presse officielle Chine nouvelle.

Considéré comme un homme de confiance du Président Xi Jinping, le ministre des Affaires étrangères Qin Gang, qui n’a plus fait d’apparition publique depuis le 25 juin, a été remplacé par son prédécesseur Wang Yi,

Âgé de 57 ans, il était en poste depuis fin décembre 2022.

Depuis le 25 juin, date où il s’était notamment entretenu à Pékin avec le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Andreï Rudenko, Qin Gang n’a rencontré aucun dirigeant étranger, selon les comptes-rendus de son ministère.

Il a ainsi manqué plusieurs rendez-vous diplomatiques, dont une importante réunion de l’Association des Nations du Sud-Est asiatique (Asean) en Indonésie, début juillet.

Le ministère de tutelle de Qin Gang avait d’abord évoqué des « raisons de santé » pour expliquer cette absence, avant de se murer dans un quasi-silence à son sujet depuis près d’un mois. Mardi, le pouvoir a levé certaines interrogations.

« Qin Gang est relevé de ses fonctions de ministre des Affaires étrangères », a sobrement rapporté l’agence de presse officielle Chine nouvelle.

L’agence, qui ne donne aucune raison, cite une décision du comité permanent de l’Assemblée nationale populaire.

Aucune raison n’est donnée par l’agence, qui rapporte d’autres nominations dont celle de Pan Gongsheng, un économiste de formation, à la tête de la banque centrale. En poste depuis fin décembre, M. Qin, à l’agenda d’ordinaire bien chargé, n’a pas été aperçu depuis le 25 juin et une rencontre avec son homologue vietnamien à Pékin.Une absence suscitant des rumeurs

L’absence de Qin Gang a généré de nombreuses rumeurs sur les réseaux sociaux, dont celle d’une liaison adultère avec une présentatrice d’une chaîne de télévision de Hong Kong, rencontrée lorsqu’il était ambassadeur aux États-Unis (2021-2022).

Il est remplacé à ce poste par son prédécesseur Wang Yi, qui est actuellement le véritable patron de la diplomatie chinoise, en tant que plus haut responsable des relations diplomatiques au sein du Parti communiste (PCC).

Actuellement en Afrique du Sud pour participer à une réunion du groupe des Brics, Wang Yi avait déjà occupé ces responsabilités de ministre de 2013 à 2022.

Il remplissait par ailleurs déjà une partie des obligations de Qin Gang ces dernières semaines.

Les autorités avaient jusqu’à présent éludé les nombreuses questions sur le sort de Qin Gang.

Encore interrogée mardi après-midi pour savoir qui était le ministre chinois des Affaires étrangères, une porte-parole, Mao Ning, avait affirmé en conférence de presse avoir « déjà répondu » à cette question, sans toutefois prononcer un nom.

L’absence de Qin Gang a provoqué un certain vide à la tête du ministère.

Une visite à Pékin du responsable de la politique étrangère de l’Union européenne, Josep Borrell, a ainsi été subitement annulée courant juillet.

Et l’agence de presse Bloomberg a affirmé, vendredi, qu’une visite du ministre britannique des Affaires étrangères, James Cleverly, avait été reportée en raison de l’absence de Qin Gang.

ACP/KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet