En visite à Tel-Aviv, Joe Biden apporte le soutien des États-Unis à Israël

Kinshasa,  18 octobre  2023 (ACP).- Arrivé  mercredi  en  Israël,  le président américain, Joe Biden a apporté un message de soutien  inconditionnel  des États-Unis  à  l’Etat hébreux  après  les attaques  de Hamas qui ont fait  plusieurs  morts, a-t-on appris de source officielle israélienne.

Dès son arrivée, le président américain a fait savoir qu’il a  fait ce déplacement, pour montrer le soutien inconditionnel des États-Unis à l’État d’Israël.

 « J’ai voulu être ici aujourd’hui pour une raison simple : pour que le peuple israélien et le monde entier sachent de quel côté nous sommes, a déclaré M. Biden ».

Joe Biden est arrivé quelques heures après la frappe meurtrière sur un hôpital de Gaza.

Des centaines de civils tués et les deux camps se renvoient la responsabilité de ce drame supplémentaire.

 C’est dans ce contexte que le président américain a été accueilli par Benyamin Netanyahu. Une visite pour apporter son soutien à Israël.

 Au nom du peuple américain, il a présenté ses condoléances à Benyamin Netanyahu et s’est lancé dans une comparaison osée entre le Hamas et le groupe État islamique.

« Ils ont commis des atrocités qui d’une certaine manière font passer le groupe État islamique pour une organisation plus équilibrée. Vous n’êtes pas seuls. Les États-Unis sont avec vous », a-t-il dit, avant de marteler à deux reprises les valeurs communes aux deux pays : la liberté, la justice et la paix.

 « C’est une guerre pas comme les autres car le Hamas est un ennemi pas comme les autres. C’est cette organisation qui doit être tenue responsable de la mort de tous les civils », a dit le Premier ministre israélien.

Joe Biden a ajouté qu’Israël doit répliquer à l’attaque du Hamas et que les États-Unis vont continuer de fournir à l’État hébreu les moyens de se défendre. Et Joe Biden de prendre position sur le sujet qui a embrasé le Proche-Orient depuis hier soir, l’explosion qui a causé la mort de plusieurs centaines de personnes à l’hôpital de Gaza : « Je suis profondément attristé et meurtri par l’explosion survenue à l’hôpital de Gaza hier… D’après ce que j’ai pu voir, il semble qu’elle ait été causée par les gars d’en face, pas par vous ».

Impossible de savoir si les services de renseignement américains ont vérifié ces informations ou si le président américain se fonde seulement sur les éléments fournis par les services de renseignement israéliens.

Des centaines de morts dans une frappe contre un hôpital de Gaza

L’armée israélienne dément toute implication. Ce mercredi matin, son porte-parole s’est présenté devant les journalistes, carte satellite à la main. Il avance que l’explosion n’a pas causé de dommages aux bâtiments voisins de l’hôpital et qu’aucun cratère pouvant être associé aux traces d’une frappe aérienne n’a selon lui, été repéré sur le site du drame.

D’après lui, si le Hamas a si vite désigné Israël comme responsable, c’est que sa communication était préparée. Il répète que les services de renseignement israéliens auraient des preuves liant la déflagration au défaut d’une roquette tirée par le Jihad islamique, une faction palestinienne, qui aurait causé le drame. ACP/KHM/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet