Guerre Israël- Hamas: Benyamin Netanyahu exclut tout cessez-le-feu

Kinshasa, 31 octobre 2023 (ACP).- Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a exclu tout cessez-le-feu dans la guerre contre le Hamas, pourtant réclamé par les organisations humanitaires qui déplorent une situation catastrophique dans le territoire palestinien, a appris l’ACP de source officielle israélienne.   

« Le cessez-le-feu est exclu, l’armée israélienne a étendu son entrée terrestre dans la bande de Gaza. Elle le fait par étapes mesurées et très puissantes, en progressant méthodiquement », a déclaré Benyamin Netanyahu.

Selon lui, «la troisième phase » de l’opération militaire a débuté. Le mardi, l’armée israélienne a fait état de « combats féroces » avec le Hamas à Gaza.

« Combats féroces » en cours entre l’armée israélienne et le Hamas

L’armée israélienne a fait état, mardi, de « combats féroces » dans la bande de Gaza avec les combattants du Hamas palestinien.

«Nos forces sont engagées dans des combats féroces contre les terroristes du Hamas en profondeur dans la bande de Gaza », a-t-elle dit dans un communiqué.

De son côté, la branche militaire du Hamas a affirmé avoir ciblé « deux blindés » avec des obus anti-char et que ses combattants avaient « anéanti » une force israélienne en lui tendant une embuscade dans un bâtiment dans le nord du territoire.

Sur Telegram, l’armée israélienne indique également que des missiles anti-char ont été tirés sur des postes militaires des forces armées israéliennes près de la frontière avec le Liban. « En plus, deux tirs ratés identifiés comme provenant du Liban n’ont pas atterri en Israël. L’artillerie israélienne est en train de frapper sur le Liban », a ajouté l’armée de l’Etat hébreu.

En France, des étoiles de David taguées à Paris sur des immeubles

Le parquet de Paris a annoncé mardi avoir ouvert une enquête, après la découverte d’étoiles de David, symbole de la religion juive et de l’Etat d’Israël, sur plusieurs bâtiments de la capitale française. Des étoiles de David ont été dessinées au pochoir bleu sur plusieurs façades d’immeubles du 15e arrondissement dans le sud de Paris.

L’enquête, ouverte pour dégradation du bien d’autrui aggravée par la circonstance qu’elle a été commise en raison de l’origine, la race, l’ethnie ou la religion, a été confiée au commissariat de police de l’arrondissement. Depuis l’attaque d’Israël par le Hamas le 7 octobre, 2 500 signalements d’actes antisémites ont été reçus en France sur la plateforme de signalement Pharos, selon le ministère de l’Intérieur. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet