Guerre Israël – Hamas : Netanyahou dévoile sa stratégie d’après-guerre pour Gaza

Kinshasa, 23 février 2024 (ACP).- Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a dévoilé vendredi dans un communiqué sa stratégie d’après-guerre pour Gaza, la première depuis que le conflit entre Israël et le Hamas a éclaté en octobre dernier impliquant une présence militaire continue dans l’enclave palestinienne et le remplacement du Hamas, a rapporté l’agence Chine nouvelle.

Le document, présenté par M. Netanyahou aux membres de son cabinet de sécurité, expose les principes de la gestion de la bande de Gaza après le conflit.

Le plan vise à installer des « fonctionnaires locaux » non impliqués dans les attaques contre les Israéliens pour administrer les services dans l’enclave palestinienne à la place du Hamas. « Dans la mesure du possible, l’administration civile et la responsabilité de l’ordre public dans la bande de Gaza seront confiées à des locaux ayant une expérience administrative », a indiqué le document.

La reconstruction de Gaza, à la suite des bombardements israéliens qui ont dévasté une grande partie de ses infrastructures et de ses bâtiments, ne commencerait qu’après la démilitarisation et la « déradicalisation » de la bande de Gaza, comme le prévoit le plan. La reconstruction serait financée et réalisée par des pays jugés « acceptables par Israël« .

Le plan prévoit de resserrer l’étau sécuritaire d’Israël sur Gaza. Selon le plan proposé, Israël « maintiendrait la liberté opérationnelle des actions militaires dans toute la bande de Gaza, sans contrainte de temps », afin d’empêcher la reprise des hostilités à partir de l’enclave palestinienne.

Une « zone tampon de sécurité », inaccessible aux Palestiniens, serait établie sur le territoire de Gaza, selon le plan. Les médias israéliens ont indiqué que les forces israéliennes avaient déjà commencé à démolir des bâtiments, des serres et des champs agricoles dans le nord de la bande de Gaza afin de préparer le terrain pour la création de cette zone.

Le long de la frontière entre Gaza et l’Egypte, Israël sera présent pour contrecarrer la contrebande, selon le plan. Défiant les appels internationaux en faveur de la création d’un Etat palestinien après la guerre, le plan montre qu’Israël prévoit de maintenir un « contrôle de sécurité » sur l’ensemble de la Cisjordanie et de la bande de Gaza.

Ce document de moins d’une page et demie a été publié quatre mois et demi après qu’Israël a lancé sa guerre de représailles contre le Hamas à Gaza, en réponse à l’attaque-surprise meurtrière du mouvement contre le sud d’Israël, le 7 octobre 2023. ACP/Kayu  

 

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet