Kenya : 46 millions USD de la Banque mondiale pour les énergies renouvelables

Kinshasa, 1er février 2024 (ACP).- Le Fonds d’investissement pour le climat (CIF), administré par la Banque mondiale, a annoncé avoir accordé au Kenya 46,39 millions de dollars pour développer l’utilisation des énergies renouvelables du pays, a-t-on appris de source administrative citée par l’agence Chine nouvelle.

« Ce financement concessionnel était destiné à soutenir les investissements visant à améliorer la distribution de l’électricité et la stabilité du réseau, en vue de permettre au Kenya d’exploiter davantage de sources d’énergie solaire et éolienne », a déclaré Luis Tineo, directeur général par intérim du CIF.

Selon le ministère kényan de l’Energie, près de 90% de l’énergie du pays provient de sources renouvelables, avec 45% d’énergie géothermique et 26% d’énergie hydroélectrique. Ce programme aidera le Kenya à réaliser son objectif de passer à une électricité produite à partir d’énergies 100% propres d’ici à 2030, et de se positionner sur une voie d’atteindre l’objectif de zéro émission nette d’ici à 2050.

« Ce pays était un précurseur dans la transition vers une énergie 100% propre d’ici à 2030 tout en garantissant un accès universel à l’électricité aussi tôt que possible. La Banque mondiale soutient le gouvernement du Kenya pour développer un système énergétique intelligent et flexible qui rende possible ces ambitions », a Keith Hansen, directeur pays de la Banque mondiale pour le Kenya. ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet