L’aide humanitaire internationale aux portes de Gaza (ONU)

Kinshasa, 20 octobre 2023 (ACP/APS).- L’aide humanitaire internationale devrait pouvoir entrer dans la bande de Gaza « samedi ou dans ces eaux-là », a déclaré vendredi le responsable des situations d’urgence de l’ONU, selon l’Algérie presse service.

« Nous sommes en négociations approfondies et avancées avec toutes les parties concernées pour garantir qu’une opération d’aide à Gaza démarre le plus rapidement possible », a déclaré le responsable des situations d’urgence de l’ONU Martin Griffiths.

« Une première livraison devrait démarrer demain ou dans ces eaux-là », a poursuivi M. Griffiths.

Interrogé lors du point de presse régulier de l’ONU à Genève, le porte-parole, Jens Laerke, a expliqué qu’il n’était pas en mesure d’être plus précis sur l’ouverture du passage de Rafah, à la frontière entre l’Egypte et Gaza.

Il a exprimé « l’espoir que les livraisons pourront commencer le plus tôt possible, d’une manière sûre, sécurisée, durable et, espérons-le, de manière à pouvoir être étendues ».

De son côté le secrétaire général de l’ONU a enfin appelé à une trêve humanitaire pour faciliter le transit et la distribution de l’aide. Une opération extrêmement difficile en état de guerre et a indiqué « avoir le cœur brisé de savoir que deux millions de personnes souffraient de manque de nourriture, d’eau et de médicaments alors que les camions porteurs de ces besoins étaient bloqués de ce côté de la frontière ».

« Il faut que ces camions entrent le plus vite possible et poursuivre les efforts pour qu’il y ait des convois d’aide à Gaza tous les jours », a ajouté Antonio Guterres.

Le responsable des situations d’urgence de l’ONU Martin Griffiths et le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, se trouvent en Egypte pour négocier les détails de l’entrée notamment avec les autorités égyptiennes. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet