Le nouveau président élu du Sénégal prête serment mardi

Kinshasa, 29 mars 2024(ACP).- Le président élu Bassirou Diomaye Faye va prêter serment, mardi, au Centre International de conférences Abdou Diouf (CICAD) de Diamniadio, à 36 kilomètres de Dakar, a appris vendredi l’ACP de source officielle sénégalaise.

«Le président élu Bassirou Diomaye Faye va prêter serment, mardi au Centre International de conférences Abdou Diouf (CICAD) de Diamniadio. La cérémonie de prestation de serment sera suivie d’une passation de pouvoir avec le président sortant, Macky Sall, au Palais de la République », a rapporté la source.

Bassirou Diomaye Diakhar Faye a été déclaré vainqueur de l’élection présidentielle avec 54, 28 %, selon les résultats officiels provisoires proclamés mercredi.

Le président élu a été a reçu jeudi en audience par Macky Sall. Les deux hommes ont discuté des grands dossiers de l’Etat et de la cérémonie de prestation de serment et de passation des pouvoirs, a fait savoir la présidence.

Ousmane Sonko, leader des Patriotes africains du Sénégal pour l’éthique et la fraternité (Pastef, parti dissous), dont est membre le président élu, a pris part à l’audience

Le président de l’Union africaine félicite Bassirou Diomaye pour sa victoire

Le président de la commission de l’Union africaine a félicité vendredi le nouveau président sénégalais Bassirou Diomaye Faye pour sa victoire à la présidentielle au Sénégal, a appris l’ACP de cette organisation.

« Je félicite le président Bassirou Diomaye Faye à l’occasion de la proclamation officielle de son élection au premier tour avec plus de 54 % des voix au scrutin de dimanche et je lui souhaite plein succès dans sa lourde et noble charge », a déclaré  Moussa Faki Mahamat, président de la commission de l’Union africaine.

Moussa Faki a salué l’acceptation unanime des résultats par le sénégalais qui d’après lui atteste d’un enracinement profond des traditions démocratiques au Sénégal.

« Le président souhaite plein succès dans sa lourde et noble charge d’approfondissement d’une démocratie apaisée, stable et tolérante au service d’une prospérité inclusive partagée », a-t-il souligné.

Bassirou Diomaye Faye, 44 ans, jamais porté à une fonction élective nationale auparavant, va devenir le cinquième président de ce pays ouest-africain de 18 millions d’habitants, et le plus jeune de son histoire.

Enracinement de la démocratie

Bassirou Diomaye Faye, bénéficiant d’une loi d’amnistie, est sorti de 11 mois d’emprisonnement 10 jours avant l’élection de dimanche, en même temps que son guide et chef de leur parti dissous Ousmane Sonko.

Selon les résultats finaux provisoires, qui doivent encore être validés par le Conseil constitutionnel, Bassirou Diomaye Faye l’a largement emporté dès le premier tour de la présidentielle avec 54,28 % des voix, loin devant le candidat du pouvoir Amadou Ba (35,79 %).

Dès lundi, Amadou Ba avait reconnu la victoire de l’opposant antisystème. ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet