Les problèmes du Caucase doivent être résolus sans l’ingérence des étrangers (Président iranien)

Kinshasa, 21 décembre 2023 (ACP/IRNA).– « La République islamique d’Iran soutient tout type d’action et de plate-forme visant à ouvrir des voies de communication et des infrastructures avec la région du Caucase tout en respectant le principe du respect de la souveraineté nationale et de l’intégrité territoriale de tous les pays et considère qu’il s’agit d’un pas efficace vers la consolidation de la paix et garantir les intérêts de ses voisins », a déclaré le Président de la République islamique d’Iran, Ebrahim Raissi, lors d’une conversation téléphonique, avec le Premier ministre arménien, Nikol Pachinian, a – t – on appris jeudi de l’IRNA.

Selon l’IRNA, Sayyed brahim Raissi, en réponse à l’appel téléphonique du Premier ministre arménien Nikol Pachinyan mercredi soir, 20 décembre, lui a présenté ses meilleurs vœux à l’occasion des fêtes de Noël marquant l’anniversaire de la bienheureuse naissance de Jésus-Christ (PSL) et du Nouvel An chrétien qui s’approche à grands pas.

Il a également exprimé sa satisfaction quant au processus d’expansion des relations et de mise en œuvre des accords bilatéraux.

Réagissant au projet du gouvernement arménien visant à développer les voies de communication routières et ferroviaires entre les deux pays voisins et ceux de la région, le président Raissi a déclaré : « La République islamique d’Iran soutient tout type d’action et de plate-forme visant à ouvrir les voies de communication et les infrastructures dans la région, dans le respect du principe du respect de la souveraineté nationale et de l’intégrité territoriale de tous les pays, et la considère comme une étape efficace vers la consolidation de la paix et garantir les intérêts de ses voisins. »

M. Raissi a décrit le Caucase comme une région importante ayant besoin de paix et de tranquillité et a ajouté : « La politique étrangère de la République islamique d’Iran à l’égard du Caucase est stable et il faut veiller à ce que la région du Caucase ne devienne pas un champ de concurrence pour pays extra-régionaux et que ses questions soient traitées par les pays de la région eux-mêmes et sans ingérence étrangère».

Le président a décrit la tenue réussie de la réunion 3+3 à Téhéran comme une étape constructive pour renforcer les relations et la coopération régionales et normaliser les relations des pays de la région entre eux et déclaré : « Développer les relations de bon voisinage et renforcer les relations afin de garantir les intérêts mutuels et les intérêts des pays de la région constituent la politique fondamentale de la République islamique d’Iran. »

Toujours lors de cette conversation téléphonique, le Premier ministre arménien Nikol Pachinyan, passant en revue la dernière coopération économique entre les deux pays et les derniers développements dans la région, ainsi que les actions des responsables des deux pays dans le cadre de la mise en œuvre de accords et la promotion de la coopération conjointe, a confirmé la poursuite et le développement des relations entre les hauts responsables iraniens et arméniens, avant de faire valoir la volonté des deux pays d’élargir les relations bilatérales tous azimuts.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet