Libye : l’envoyé spécial de l’ONU appelle les dirigeants à l’unité

Kinshasa, 18 février 2024 (ACP/Xinhua).- Le représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour la Libye, Abdoulaye Bathily,  a appelé les dirigeants libyens à se rassembler pour construire une Libye forte, unie et résiliente, a appris l’ACP dimanche de l’agence Chine nouvelle.

« Les dirigeants libyens doivent se rassembler, régler toutes les questions politiquement controversées et convenir de la voie à suivre pour construire une Libye forte, unie et résiliente. Ce n’est que par la bonne foi et le compromis qu’ils pourront tracer la voie vers un meilleur avenir, où prévaudront la liberté, la démocratie et la prospérité,» a déclaré Abdoulaye Bathily dans un communiqué à l’occasion du 13ème  anniversaire de la révolution.

M. Bathily a averti le statu quo actuel constitue une menace importante pour l’unité de la Libye, soulignant que la fragilité de ses institutions et les profondes divisions au sein de la nation représentent de graves risques pour sa stabilité.

« Le peuple libyen a enduré une attente prolongée et ne peut accepter de nouveaux retards dans la formation d’un gouvernement unifié qui rassemble toutes les régions Est, Ouest et Sud pour reconstruire le tissu social et l’économie et restaurer la souveraineté et la dignité de la nation », a indiqué le communiqué.

La Révolution du 17 février en 2011, qui a conduit à un conflit meurtrier entre les forces du régime de Mouammar Kadhafi et les rebelles soutenus par l’Occident, s’est terminée par la mort violente de Kadhafi.

Depuis la chute du régime de Kadhafi, la Libye peine à réaliser une transition démocratique sur fond d’escalade des violences et des divisions politiques.ACP/KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet