L’Iran exhorte la CPI à tenir Israël pour responsable du génocide à Gaza

Kinshasa, 08 décembre 2023 (ACP/IRNA).- L’Iran a appelé la Cour pénale internationale (CPI) à tenir le régime israélien pour responsable des atrocités génocidaires en cours dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, a appris vendredi l’ACP de l’IRNA.

La représentante permanente adjointe de l’Iran auprès des Nations Unies, Zahra Ershadi, a fait ces remarques jeudi à New York. Elle s’exprimait devant la 22e session de l’Assemblée des États parties au Statut de Rome, le traité de 1998 qui a créé la Cour.

« Une nation entière soumise à une occupation oppressive depuis plus de 75 ans est au bord du génocide et de l’extermination », a-t-elle déclaré, faisant référence à la nation palestinienne.

Chaque jour qui passe sans que l’on rende des comptes, des civils innocents, notamment des enfants et des femmes, sont tués et massacrés, leurs terres étant confisquées et leurs maisons détruites, a noté l’envoyé.

Ershadi a attiré l’attention du tribunal sur la guerre menée par le régime israélien contre Gaza le 7 octobre, qui a tué plus de 17 200 personnes et en a blessé plus de 45 000 autres. Plus de 7 000 personnes sont portées disparues sous les décombres, vraisemblablement mortes, depuis que le régime a déclenché la guerre, en réponse à une opération organisée par la Résistance du territoire, a-t-elle déclaré.

«La moitié de l’enclave est rasée, aucun endroit n’est épargné. Les hôpitaux, mosquées, églises, écoles et autres infrastructures purement civiles n’ont pas été à l’abri, plusieurs centaines de personnes ayant été brutalement massacrées à l’intérieur de ces lieux. En fait, aucun quartier n’est donné. »

Selon l’envoyé, les atrocités commises au cours des dernières semaines sur la côte incluent tous les éléments constitutifs des crimes les plus graves, à savoir le génocide, les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité.

Le régime a également intensifié son agression en Cisjordanie, tuant des centaines d’autres personnes dans le territoire occupé depuis le jour où il a commencé à soumettre Gaza à une guerre incessante.

Elle a conseillé au tribunal d’appliquer le même niveau d’attention, d’activité et de ressources qu’il applique à d’autres situations, à la situation en Palestine, pour éviter les perceptions de deux poids, deux mesures et de justice sélective, et pour refuser la politisation judiciaire des procédures.

Le responsable iranien a également critiqué les partisans et les facilitateurs du régime israélien pour avoir encouragé le régime occupant à « poursuivre ses atrocités avec un sentiment de confort absolu ».

Les États-Unis, premier allié occidental du régime, lui ont fourni plus de 10 000 tonnes de matériel militaire depuis le début de la guerre à Gaza.

Défendant les atrocités commises à Tel-Aviv comme un prétendu moyen d’auto-défense, Washington a également utilisé systématiquement son droit de veto contre les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies qui appelleraient à la mise en œuvre d’un cessez-le-feu dans le territoire palestinien assiégé. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet