L’UE accorde une aide de 50 milliards d’euros à l’Ukraine

Kinshasa, 1er février 2024 (ACP).- Les 27 pays de l’Union européenne ont trouvé jeudi un accord sur une aide de cinquante milliards d’euros repartie en espace de quatre ans pour l’Ukraine, a-t-on appris de source diplomatique citée par les médias internationaux.

« L’ensemble des 27 dirigeants se sont mis d’accord sur une enveloppe supplémentaire de 50 milliards d’euros pour soutenir l’Ukraine dans le cadre du budget de l’UE. Cet accord garantit un financement stable, prévisible et à long terme pour l’Ukraine », a déclaré Charles Michel, président du Conseil européen.

Le suspense aura finalement été de courte durée lors de ce sommet extraordinaire à Bruxelles. 

 Depuis Kiev, l’Ukraine a salué la « contribution » de l’Union européenne à une « victoire commune » sur la Russie. « Il est très important que la décision ait été prise par les 27 dirigeants, ce qui prouve une fois de plus la forte unité de l’Union européenne », s’est félicité jeudi le président ukrainien Volodymyr Zelensky, après la levée du veto hongrois à ce paquet.

 Cette aide « renforcera la stabilité économique et financière à long terme, ce qui n’est pas moins important que l’assistance militaire » à Kiev face à l’invasion russe, a-t-il ajouté. 

La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, s’est réjouie d’un « bon jour pour l’Europe ».

Le compromis trouvé prévoit la possibilité de convoquer un sommet des chefs d’État ou de gouvernement dans les deux ans pour examiner la mise en œuvre de ce budget européen pluriannuel. Le sommet avait été précédé d’une réunion autour de Viktor Orban rassemblant le président français Emmanuel Macron, la cheffe du gouvernement italien Giorgia Meloni, ainsi que la présidente de la Commission Ursula von der Leyen et le président du Conseil européen Charles Michel. « Nous avons besoin d’un accord à 27 », avait insisté le chancelier allemand Olaf Scholz à son arrivée.

« Un signal important »

L’aide européenne destinée à l’Ukraine (33 milliards de prêts et 17 milliards de dons) est incluse dans une rallonge au budget de l’UE jusqu’en 2027. Un appui dont Kiev a désespérément besoin pour maintenir à flot son économie, alors qu’une enveloppe d’aide américaine est bloquée au Congrès. « C’est un signal important adressé à l’Ukraine que l’UE se tient derrière vous sur le long terme, jusqu’à la victoire », a réagi Kaja Kallas, Première ministre estonienne. 

Le dirigeant hongrois, seul parmi les Vingt-Sept à avoir maintenu des liens étroits avec Moscou après le lancement de l’invasion de l’Ukraine il y a près de deux ans, avait suscité la colère et l’exaspération de ses homologues réunis en décembre dernier en s’opposant à ce soutien financier. Il a été accusé à Bruxelles de faire du chantage à l’UE pour obtenir le déblocage de fonds européens destinés à son pays mais gelés en raison des manquements à l’État de droit reprochés à Budapest.

La Hongrie réclamait de pouvoir procéder à une révision annuelle de ce soutien, avec un vote à l’unanimité, mais les autres pays de l’UE ne voulaient surtout pas lui donner de telles occasions de blocage. ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet