Niger n: le Premier ministre accuse le Bénin de vouloir paralyser économiquement son pays

Kinshasa 12 mai 2024 (ACP).- Le Premier ministre nigérien a accusé samedi, le Bénin de vouloir paralyser l’économie de son pays, lors d’une conférence de presse organisée à Niamey, capitale du Niger, a appris dimanche l’ACP de source officielle nigérienne. 

«Le Benin veut paralyser économiquement le Niger. Le blocage de l’exportation du pétrole brut via le port de Sémè Kpodji viole une dizaine d’accords bilatéraux signés entre les deux pays, mais aussi avec la Chine, co-propriétaire de l’entreprise qui exploite les hydrocarbures nigériens», a déclaré Ali Mahaman, Premier ministre du Niger.

«Les relations avec le voisin du Sud sont extrêmement tendues et les relations diplomatiques au point mort. En cause, la fermeture de la frontière coté nigérien, et le blocage des exportations d’hydrocarbures de l’autre », a-t-il précisé.

Pour Mahaman Lamine Zeine, ce sont des milliers d’emplois directs et des revenus fiscaux importants qui sont en péril. Début mai, le Bénin a interdit aux navires de charger du pétrole nigérien tant que Niamey ne rouvre pas sa frontière

«La frontière avec le Bénin demeure bien fermée, question de sécurité», a-t-il dit.

Des bases françaises au Bénin

Mahaman Lamine Zeine a affirmé également avoir des preuves de la présence de cinq bases françaises au Bénin. «Elles abriteraient  des terroristes qui doivent venir déstabiliser notre pays».

Pour de nombreux analystes sécuritaires de la région, certes le Bénin et la France coopèrent militairement – Cotonou ne s’en est jamais caché -.mais l’accusation de vouloir « déstabiliser » son voisin nigérien est, selon ces nombreux experts, infondée.

Mahaman Lamine Zeine a terminé sur une forme d’ouverture, son allocution. Il souhaite qu’une solution soit trouvée. Le Niger a demandé à la partie chinoise de jouer la médiatrice. ACP/KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet