Présidentielle au Sénégal : le président sortant Macky Sall félicite Bassirou Diomaye Faye

Kinshasa, 25 mars 2024 (ACP).- Le président sortant, Macky Sall, a félicité lundi l’opposant, Bassirou Diomaye Faye, placé en tête des résultats bruts issus des bureaux de vote, a appris l’ACP de source officielle sénégalaise.

« Je salue le bon déroulement de l’élection présidentielle du 24 mars et je félicite le vainqueur, M. Bassirou Diomaye Faye, que les tendances donnent gagnant. C’est la victoire de la démocratie sénégalaise», a déclaré Macky Sall, président sortant.  

L’ex-Premier ministre sénégalais et candidat de la majorité, Amadou Ba a aussi de son côté félicité l’opposant Bassirou Diomaye Faye, placé en tête des résultats bruts issus des bureaux de vote.

« Amadou Ba, l’ex-Premier ministre et candidat de la majorité, a appelé au téléphone Bassirou Diomaye Faye afin de le féliciter et de prier pour lui », a déclaré Abdou Karim Fofana, porte-parole du gouvernement.

«C’est dans un court communiqué de la coalition Benno Bokk Yakaar qu’Amadou Ba, candidat de la majorité pour le scrutin du 24 mars 2024, a reconnu sa défaite face à l’opposant issu de la formation dissoute Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef) », a-t-il souligné.

Le porte-parole du gouvernement Abdou Karim Fofana a indiqué que les résultats provisoires de ce scrutin seront donnés au plus tard mardi soir au niveau départemental, puis annoncés au plus tard le vendredi 29 mars par la cour d’appel de Dakar, au niveau national.

« Au regard des tendances des résultats de l’élection présidentielle et en attendant la proclamation officielle, je félicite le Président Bassirou Diomaye Diakhar Faye pour sa victoire dès le premier tour », a ajouté l’ex-premier ministre.  

Dans ce même texte, l’ex-Premier ministre avait déclaré « lui souhaiter beaucoup de réussite et de succès pour le bien-être du peuple sénégalais».

 Au moins 13 des 17 candidats en lice pour la présidentielle avaient déjà salué la victoire de Bassirou Diomaye Faye.

À l’étranger, Adama Barrow, président de la Gambie, a été un des premiers à réagir : « Je félicite M. Bassirou Diomaye Faye pour une élection victorieuse et félicite le peuple de la République du Sénégal».

La victoire, qui se dessinait depuis dimanche soir, ne fait désormais plus de doute même si les résultats officiels ne devraient pas être proclamés avant plusieurs jours.

Ceux provisoires seront en effet donnés au plus tard mardi soir au niveau départemental, puis annoncés au niveau national au plus tard le vendredi 29 mars par la cour d’appel de Dakar.

Bassirou Diomaye Faye, de la prison à la présidentielle

L’homme était encore en prison il y a deux semaines, où il purgeait une peine pour outrage à magistrat. Il a fait campagne sur le rétablissement de la souveraineté nationale, la lutte contre la corruption et une meilleure répartition des richesses.

Après trois années de crise, le pays pourrait opérer un véritable changement. Et pour cause, Bassirou Diomaye Faye est un opposant qui se veut antisystème.

Longtemps dans l’ombre du populaire Ousmane Sonko, le Secrétaire général et membre fondateur de l’ancien Pastef, est aujourd’hui en première ligne.

« Bassirou est plus honnête que moi, Bassirou est un homme extrêmement brillant », mots d’Ousmane Sonko, mentor politique de Bassirou Diomaye Faye.

Présenté par ses opposants comme le «candidat populiste, de la rupture», Bassirou Diomaye Faye a toujours indiqué qu’il ne supportait pas l’injustice et qu’il cherchait avant tout « l’équilibre » pour prendre ses décisions.

Le scrutin présidentiel s’est déroulé dans une atmosphère calme (CENA)

La Commission électorale nationale autonome (CENA) estime que le scrutin présidentiel ”s’est globalement bien déroulée dans une atmosphère calme, pacifique et sereine” non sans rappeler à ”toutes les parties prenantes que la proclamation des résultats est du ressort exclusif des organes habilités”.

« L’élection présidentielle du 24 mars 2024 s’est globalement bien déroulée sur l’ensemble du territoire national et à l’étranger, dans une atmosphère calme, pacifique et sereine », indique la CENA dans un communiqué dont l’APS a eu connaissance.

Elle note que ”de l’ouverture des bureaux, à 8 h, à leur fermeture, aux alentours de 18 h, les citoyens se sont acquittés de leur droit de vote, confirmant une nouvelle fois l’attachement du Sénégal et des Sénégalais aux principes de la démocratie”.

L’organe de supervision « salue le comportement exemplaire des citoyens qui ont mis en avant leur esprit civique et rend un hommage appuyé aux forces de défense et de sécurité, dont la présence était visible dans tous les lieux de vote ».

Il dit confondre dans ces hommages « les différents candidats au scrutin, leurs partisans et leurs mandataires pour le civisme et l’esprit démocratique dont ils ont fait montre, permettant un dépouillement calme et transparent du vote ».

La CENA salue enfin les missions d’observation électorale qui « ont déployé sur le terrain des agents engagés et vigilants qui ont, chaque fois que de besoin, attiré l’attention des organes de gestion des élections sur des dysfonctionnements constatés ».

Toutefois, elle rappelle à « toutes les parties prenantes que la proclamation des résultats est du ressort exclusif des organes habilités ».

Ce 24 mars, 7,3 de Sénégalais étaient appelés aux urnes pour élire le cinquième chef d’État du pays, après Léopold Sédar Senghor (1960-1980), Abdou Diouf (1981-2000), Abdoulaye Wade (2000-2012) et Macky Sall (2012-2024).

Une élection initialement prévue le 25 février dernier et dont le report avait plongé le pays dans une crise politique majeure.

ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet