Pretoria  demande à la CIJ d’ordonner à Israël d’arrêter la guerre à Gaza

Kinshasa, 11 janvier 2024 (ACP).- Pretoria a demandé jeudi à la Cour internationale de justice (CIJ)  d’ordonner à Israël d’arrêter la guerre à Gaza, a appris l’ACP de source officielle sud-africaine.

«Devant la Cour internationale de justice de La Haye (CIJ), aux Pays-Bas, l’Afrique du Sud  L’Afrique du Sud a demandé  à la Cour internationale de justice (CIJ)  d’ordonner à Israël de suspendre immédiatement son opération militaire à Gaza », a précisé la source.

Le Hamas n’est pas un État et ne peut donc entamer des procédures devant la Cour internationale de justice (CIJ), il est donc de notre devoir de porter la situation à Gaza devant vous, affirment les représentants de l’Afrique du Sud.

Selon le ministre sud-africain de la Justice, quelles que soient les atrocités qui aient pu être commises, aucune attaque ne peut justifier les événements et les actes survenus à Gaza.

Pretoria a affirmé qu’Israël commet un génocide contre les civils palestiniens. Israël répondra aux allégations vendredi.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté mercredi soir une résolution appelant tous les États à respecter l’embargo sur les armes visant les rebelles yéménites houthis, et exigeant l’arrêt « immédiat » de leurs attaques en mer Rouge.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a effectué une tournée régionale de quatre jours. Un rapprochement entre Israël et les pays arabes qui dans leur majorité ne le reconnaissent pas, serait « le meilleur moyen d’isoler l’Iran et ses supplétifs », a-t-il estimé jeudi au Caire.

Manifestations pro-Palestine en soutien au recours de Pretoria

Par ailleurs, Des manifestants et des organisations pro-palestiniennes ont installé jeudi un piquet de grève devant le Western Cape High Court au Cap, en signe de solidarité avec l’équipe de juristes sud-africains qui portent des accusations de génocide contre Israël devant la Cour internationale de justice à la Haye.

De nombreux experts juridiques, universitaires et avocats se sont joints au piquet de grève, vêtus de leur robe de cour, tandis que les manifestants brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « Fin au génocide »,  et « Libérez la Palestine ».

« Je pense que l’une des choses que nous avons en notre faveur en Afrique du Sud, c’est que nous venons du passé et de l’expérience de l’apartheid et de la ségrégation. Nous avons tous été témoins et avons enduré les difficultés de la vie à cette époque. Nous nous sommes également battus pour libérer notre pays de ce fléau de l’apartheid et c’est pourquoi il est naturel pour nous de nous associer au peuple de Palestine qui lutte contre le même type de fléau à un niveau différent et nous dirions que l’Israël de l’apartheid est également notre ennemi s’il est l’ennemi de la Palestine, » explique Osman Shoaboodien, un résident de Bo Kaap. ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet