Russie: Vladimir Poutine décide de se présenter à la présidentielle

Kinshasa, 08 décembre 2023 (ACP).- Le président russe Vladimir Poutine s’est engagé vendredi à se présenter à l’élection présidentielle de 2024, a appris l’ACP des médias russes.

« Je vais me présenter au poste de président. Je ne vais pas cacher que j’ai eu différents avis à différentes période mais il est maintenant temps de prendre une décision », a précisé Vladimir Poutine.

Le président Poutine, au pouvoir depuis 1999 et la fin de la présidence de Boris Eltsine, est déjà le dirigeant russe à la plus grande longévité depuis Josef Staline, battant le règne de 18 ans de Léonid Brejnev.

Lors d’une remise de prix à des soldats russes ayant combattu en Ukraine, Vladimir Poutine, interrogé sur la possibilité d’un nouveau mandat par un lieutenant, a déclaré qu’il se représenterait, selon des médias russes.

Une formalité

L’élection devrait être une formalité pour Vladimir Poutine qui bénéficie du soutien de l’Etat et des médias et en l’absence de toute contestation publique.

Ses opposants qualifient cette élection présidentielle de simulacre de démocratie.

Ses soutiens nient ces accusations et mettent en avant des études qui montrent que le dirigeant de 71 ans bénéficie d’un taux d’approbation supérieur à 80% parmi la population russe.

A 71 ans, le dirigeant russe a le droit, grâce à une réforme constitutionnelle controversée de 2020, de se présenter en 2024, puis en 2030, rendant théoriquement possible son maintien au pouvoir jusqu’en 2036, quand il aura 84 ans.

Au pouvoir depuis 2000

Le scrutin se tiendra le 17 mars, peu après le deuxième anniversaire du lancement de l’offensive en Ukraine, toujours en cours, et à la veille du dixième anniversaire de l’annexion par la Russie, en 2014, d’un premier territoire ukrainien, la péninsule de Crimée.

Après une année 2022 marquée par  une volée de sanctions occidentales, Vladimir Poutine apparaît fin 2023 en meilleure posture. La quasi-totalité des opposants d’envergure, à l’exemple du militant anticorruption Alexeï Navalny, ont été jetés en prison ou poussés à l’exil, et toute critique de l’assaut contre l’Ukraine est sévèrement réprimée.

M. Poutine a été président de 2000 à 2008 et l’est de nouveau depuis 2012. Touché par la limite de mandat, il avait cédé le Kremlin de 2008 à 2012 à un allié, Dmitri Medvedev, mais était resté en tant que premier ministre l’homme fort de la Russie. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet