Somaliland : la Mogadiscio exige le retrait de l’accord avant toute médiation avec Addis-Abeba

Kinshasa, 18 janvier 2024 (ACP).- Le gouvernement somalien a exclu jeudi toute médiation avec l’Éthiopie tant que cette dernière n’aura pas annulé le mémorandum d’entente conclu au début du mois avec le Somaliland, a-t-on appris jeudi de source officielle somalienne cité par les médias internationaux.

« Il n’y a aucune place pour la médiation, sauf si l’Ethiopie se retire de (ce) protocole d’entente illégal et réaffirme la souveraineté et l’intégrité territoriales de la Somalie », a déclaré Abshir Omar Jama, ministre somalien des Affaires étrangères.

Les tensions sont fortes entre les deux pays voisins depuis un rapprochement entre Addis Abeba et le Somaliland, matérialisé par la signature le 1er janvier dernier d’un accord prévoyant la location pour 50 ans à l’Éthiopie de 20 km de côtes du Somaliland.

Mogadiscio, qui dénonce une violation de sa souveraineté territoriale, multiplie les actions pour faire annuler cet accord qui permet à l’Ethiopie de louer 20 kilomètres de côtes du Somaliland pour 50 ans.

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine avait appelé mercredi dernier les deux pays à la retenue, lors d’une réunion consacrée à ce dossier. À sa suite, la 42ème Session extraordinaire de l’Igad, l’Autorité intergouvernementale pour le développement s’est ouverte ce jeudi en Ouganda avec pour but de trouver une solution à la forte tension diplomatique entre l’Éthiopie et la Somalie et le conflit au Soudan.

Dans cette impasse diplomatique, à destination d’Hargeisa, la capitale du Somaliland, un avion d’Ethiopian Airlines a été prié de rebrousser chemin mercredi les autorités somaliennes lui ont refusé l’accès à leur espace aérien. ACP/KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet