Tchad: le président Idriss Deby en Russie pour renforcer la coopération bilatérale

Kinshasa, 23 janvier 2024 (ACP).- Le président du Tchad, Mahamat Idriss Déby, s’est rendu mardi en Russie en visite officielle de 48 heures en vue de renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays, a appris l’ACP de source officielle tchadien.

« Le président Mahamat Idriss Déby, s’est envolé ce mardi 23 janvier  pour la Russie dans le cadre d’une visite officielle de 48 heures. Il rencontrera mercredi le président russe Vladimir Poutine, avec, au menu des échanges, la coopération bilatérales entre les deux pays mais aussi les questions régionales », a précisé la source.

Selon la même source, parmi les domaines de coopération que les deux pays souhaiteraient renforcer leur relation dans les secteurs de l’agriculture et de mine.

Le président Idriss Déby est accompagné du ministre des Mines Abdelkerim Mahamat Abdelkerim et  celui des Affaires étrangères Mahamat Saleh Annadif. Ce dernier avait déjà représenté le Tchad au sommet Russie-Afrique de juillet 2023 à Saint-Pétersbourg.

Le chef de la diplomatie tchadienne avait d’ailleurs reçu l’ambassadeur de Russie à Ndjamena le 11 janvier dernier, lorsque le diplomate russe était porteur d’un « message », avait communiqué le ministère : l’invitation formelle de Vladimir Poutine à son homologue Mahamat Idriss Déby.

Contexte international

Le contexte international et régional sera également abordé par les deux hommes, selon le communiqué du Kremlin. Car la Russie est un acteur-clé des conflits aux frontières du Tchad, le Soudan en premier lieu, mais aussi la Libye et la Centrafrique.

Moscou a par ailleurs étendu sa présence au Sahel, accueillant la semaine dernière le Premier ministre de la transition nigérienne.

Cette visite intervient dans un contexte où le Tchad, pour sa part, tache de multiplier les partenariats avec différents pays : le ministre des Affaires étrangères de Hongrie était également à Ndjamena il y a dix jours. Budapest compte notamment déployer plusieurs centaines de militaires dans le pays.

Lundi 22 janvier, avant son départ, le ministre Mahamat Saleh Annadif s’est entretenu avec des militaires français, pour parler de la « redynamisation de la coopération entre les deux pays ». ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet