Agression rwandaise : la politique de bon voisinage de la RDC sous menace(Ministre des Médias)

Kinshasa, 14 avril 2024 (ACP).- La menace de la politique de bon voisinage de la République démocratique du Congo du fait de l’agression rwandaise a été évoquée dans l’exposé du  ministre de la Communication et médias,  samedi,  à l’auditoire du Collège des hautes études  de stratégie  et de défense(Chesd), à Kinshasa.

 « La politique de bon voisinage (mise en marche par le pays) est menacée par une campagne de diabolisation de la RDC menée par Kigali », a dit Patrick Muyaya

Le ministre congolais des Médias  a par la suite  démontré que « la politique de victimisation mise en place par le Rwanda est le soubassement de son argumentaire à l’international pour s’attirer des alliés et justifier son économie caractérisée par les pillages des ressources naturelles et minières »

Il a rappelé la genèse de l’agression de la RDC par le Rwanda avant de démontrer  les efforts fournis pour résoudre cette insécurité et activer le retour de la paix dans la partie orientale du pays.

« Pour faire face au silence absolu et indifférence totale, cette ignorance ou complicité de la communauté dite internationale, le gouvernement congolais s’est décidé de publier en deux volumes le livre blanc », a-t-il fait savoir.

Celui-ci a repris, a-t-il indiqué, les différents massacres et crimes commis sur son sol congolais de 1996 jusqu’à ce jour.

Ce livre s’est déployé en même temps sur plusieurs fronts, pour dénoncer le génocide oublié en RDC. Il s’agit des fronts diplomatique, militaire, judiciaire, médiatique et économique.

ACP/ KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet