Élections 2023: « Faites attention avec les candidats de l’étranger »

Gemena, 14 décembre 2023(ACP).- La population du territoire de Budjala, dans la province du Sud-Ubangi(nord-ouest de la République démocratique du Congo) a été appelée, mercredi, par le leader du Mouvement de Libération du Congo (MLC) , Jean-Pierre Bemba, à ne pas voter pour les candidats président de l’étranger.

« L’histoire est un  éternel recommencement. Ce que nous avions vécu dans notre pays en 1997 peut aussi se refaire si l’on y fait attention aujourd’hui », a lancé Jean-Pierre Bemba, président du MLC et l’un des superviseurs de la campagne électorale du candidat N°20, Félix Antoine Tshisekedi.

« Mis en difficulté à cause de la montée en puissance de notre armée, notre ennemi, le Rwanda a placé aussi ses candidats à la course présidentielle, espérant que si l’un d’entre eux peut passer à la magistrature suprême, qu’il trouve maintenant l’occasion de réaliser ses objectifs »,a-t-il précisé.

Parmi ces objectifs, ils comptent selon Bemba, « nous ravir une partie de notre terre dans l’est du pays, faire désigner des rwandais à la tête de l’armée, des services de renseignements, placer homme à la tête du ministère des affaires étrangères comme ce que nous avions vécu  en 1997 ».

Pour lui, le choix du prochain président de la République va déterminer l’avenir du pays.

« Je suis venu vous prévenir.  Votez tous pour Félix Antoine Tshisekedi, car je le connais bien, avant même de devenir président de la République. Nous connaissons ses parents. C’est quelqu’un qui se soucie de l’intérêt du pays et  du peuple congolais… », a poursuivi Jean-Pierre Bemba.

Bilan du président candidat

« Le président Félix est sur la bonne voie. Il a multiplié par trois le budget de notre pays en l’espace de 5 ans. Le président Félix  a initié le programme de développement des 145 territoires et déjà il y a des réactions dans le cadre de ce projet, j’ai vu ça un peu partout où je suis passé », a-t-il ajouté.

Une foule nombreuse à l’écoute du Leader du MLC

« Grâce à la gratuité de l’enseignement, plus de 5 millions d’enfants ont eu l’occasion d’aller à l’école. Il envisage d’ailleurs d’étendre cette gratuité au niveau secondaire une fois l’évaluation du nouveau primaire sera concluante. Mes frères et sœurs de Budjala,il ne faut jamais suivre les promesses fallacieuses de certains candidats, surtout pas ceux de l’étranger qui détiennent par ailleurs plusieurs nationalités… Notre pays doit être géré par un véritable congolais », a martelé Jean-Pierre Bemba.

Avant l’étape de Budjala, M. Bemba a été tour à tour dans la cité de Bozene et celle de Kungu centre, toujours dans la province du Sud-Ubangi.

Réagissant au meeting de M. Bemba à Kungu, un chef du village a déclaré : « En tout cas, nous sommes maintenant éveillés. On avait un peu de doute. C’est clair. Nous allons faire tout ce que le président Bemba nous a demandé ; nous allons voter massivement pour Fatshi béton, le N°20, notre président ».

Pour sa part, un élève d’une école secondaire de Budjala interrogé par l’ACP a fait savoir : « Mieux vaut voter pour quelqu’un qui a déjà commencé de faire quelque chose pour nous que donner le mandat aux menteurs ».

Mardi, le  chairman du MLC avait fait la ronde de la province voisine du Nord-Ubangi où il avait tenu trois meetings à Bosobolo, Businga et Karawa.

Très écouté dans la région, Bemba continue sa tournée de la campagne électorale en faveur de la réélection de Félix Antoine Tshisekedi dans l’espace grand Équateur.

Ce jeudi, il se lancera, toujours avec son hélicoptère, dans d’autres territoires et agglomérations de la province du Sud-Ubangi avant de s’envoler pour une autre contrée de la République.

ACP/ C.L

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet