FARDC : l’Inspection générale appelle à la discipline  

Kinshasa, 30 janvier 2024 (ACP).- Le personnel de l’Inspection générale des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) a été appelé mardi, à la discipline au travail, lors de la cérémonie d’échange de voeux organisée dans la concession de ce corps.

« Nous devons travailler dans la discipline, dans l’esprit de l’unité, de l’amour du prochain et l’esprit de l’honnêteté. C’est ce que je vous ai toujours demandé pour le bon fonctionnement de l’Inspection générale des FARDC », a exhorté le général d’armée Gabriel Amisi Kumba, inspecteur général de l’armée  nationale.

« Je veux que nous continuions à rester toujours uni dans la discipline, dans l’amour, dans le respect et la crainte du seigneur. C’est avec beaucoup d’amour envers tous mes collaborateurs que je formule mes vœux les meilleurs pour l’année 2024 », a-t-il dit.

Cet échange de vœux a constitué, selon l’inspecteur général des FARDC, un moyen  de faire le bilan de l’année antérieure et d’évaluer les objectifs assignés et atteints, afin de s’améliorer pour  l’intérêt suprême de l’armée congolaise, selon la vision du Commandant suprême des Forces armées de la RDC, le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi.


« Nous avons eu deux missions principales au cours de l’année passée. La première mission consistait à contrôler l’utilisation des fonds mis à la disposition de nos unités. Nous sommes descendus dans l’Est du pays notamment dans les territoires sous état de siège où nous avons fait ce travail. La deuxième mission, celle de contrôler les effectifs des forces armées, nous l’avons fait mais le travail n’est pas encore terminé. Nous allons continuer au cours de cette année », a rappelé l’inspecteur général, parlant des missions  dévolues à l’Inspection générale en 2023.  

Vers la mise en place d’un comité des épouses des militaires  

Le général d’armée Gabriel Amisi a dévoilé, par ailleurs, son projet de mise en place d’un comité des épouses militaires qui mettrait ensemble dans un esprit de fraternité et de solidarité les conjointes du personnel de l’Inspection générale.

Pour lui, « l’armée nationale formant un corps uni, il est important que ceux qui accompagnent les militaires dans leurs vies puissent constituer aussi un corps uni », d’où la nécessité de créer à leur avantage un comité devant les réunir.
De son côté, le secrétaire général à Inspection générale des FARDC, le lieutenant-colonel Kibala Kimbie a remercié, au nom de tous les officiers, les sous-officiers, les soldats ainsi que le personnel, le général d’armée Amisi Kumba Gabriel pour sa disponibilité et son esprit d’ouverture.

Cet échange de voeux a traduit, d’après le lieutenant-colonel Kibala Kimbie, « la volonté d’un travail collectif, tout en espérant les résultats escomptés».
L’inspection générale des FARDC, créé en 1978, est une institution étatique qui relève du ministère de la Défense et des Anciens combattants de la RDC. Elle a pour missions notamment le contrôle de l’application des lois, des règlements ainsi que des directives militaires. 

ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet