Haut-Uélé : « Présence massive  des nomades armés Mbororo » dans les territoires de Niangara et Rungu

Rungu, 07 avril 2024 (ACP).- La présence des nomades étrangers Mbororo dans les territoires de Niangara et Rungu (Haut-Uélé) dans le nord-est de la République démocratique du Congo a été citée, dans un communiqué, parmi les problèmes majeurs de ces entités , au cours d’une Assemblée de sa société civile.

« Nous, la Synergie de la Nouvelle société civile congolaise, Société civile forces vives, Société civile du Congo des Territoires de Niangara et de Rungu (…) réunie dans le chef-lieu du territoire de Rungu, avons ressorti (parmi) les problèmes prioritaires la présence massive des éleveurs nomades, armés Mbororo/Ouda dans les territoires de Niangara et de Rungu occasionnant l’insécurité et la pauvreté dans ces deux territoires », a-t-on écrit.

Aussi ces représentants des forces vives ont-ils recommandé « l’implication des gouvernements central et provincial pour mettre fin à la présence des éleveurs armés Mbororo tel qu’annoncé (en son temps)par le Premier ministre sortant Sama Liukonde » à Isiro en novembre 2023.

« La multiplicité des barrières et des services intégrés (…) engendrant la pauvreté, l’inquiétude et la privation de la libre circulation » a été également dénoncée, avant d’appeler les gouvernants à « la suppression des toutes les barrières ».

Evoquant les problèmes liés aux infrastructures des territoires de Niangara et Rungu, la société civile a déploré « le délabrement avancé de la route provinciale 426 reliant Isiro-Rungu-Niangara-Dungu-Faradje et Watsa, occasionnant la hausse de prix de produits de premières nécessité ».

Même inquiétude pour le Programme de développement des 145 territoires  (PDL -145 T) qui avance « à pas de tortues dans le territoire de Niangara » et « n’évolue pas selon les normes édictés par le Chef de l’Etat » dans celui de  Rungu.

La société civile a enfin recommandé notamment de  « sanctionner sévèrement toute personne qui facilite l’entrée et la sédentarisation » des Mbororo et de « couvrir urgemment les grands bourbiers de la route provinciale 425 ». ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet